LE DIRECT
Aïeuls & enfants, séparés en raison de leur statut migratoire, parfois depuis des décennies, ont été réunis à Oxnard, (Californie), grâce à un programme de retrouvailles de clandestins mexicains (le "Corazón de Plata", 9.02.2017)
Épisode 12 :

Que pouvons-nous apprendre des migrations mexicaines observées par Douglas Massey?

59 min
À retrouver dans l'émission

Qu’est-ce qui pousse à migrer du Mexique aux Etats-Unis ? Pourquoi migre-t-on et pourquoi ne migre-t-on pas ? Quels sont alors les facteurs les plus agissants dans le projet de migrer ? s'interroge le démographe-sociologue François Héran. Qu'est-ce que l'ethno-enquête?

Aïeuls & enfants, séparés en raison de leur statut migratoire, parfois depuis des décennies, ont été réunis à Oxnard, (Californie), grâce à un programme de retrouvailles de clandestins mexicains (le "Corazón de Plata", 9.02.2017)
Aïeuls & enfants, séparés en raison de leur statut migratoire, parfois depuis des décennies, ont été réunis à Oxnard, (Californie), grâce à un programme de retrouvailles de clandestins mexicains (le "Corazón de Plata", 9.02.2017) Crédits : Iván Mejía/EFE/Newscom/MaxPPP - Maxppp

Comment les différents modèles qui concernent les théories de la migration passent-ils l’épreuve du terrain ? 

Agrégé de philosophie, longtemps démographe-sociologue à l’INSEE et l'INED, François Héran, titulaire de la chaire « Migrations et sociétés », se partage désormais entre le Collège de France et la direction de l’Institut Convergences Migrations. Dans le cadre de sa nouvelle série "Pourquoi migrer?", il a proposé d'interroger les facteurs déterminants des migrations, grâce à une lecture critique des différentes théories de la migration, à partir de la synthèse du rapport Massey dans les années 1990. 

Aujourd’hui le coup de projecteur est braqué sur les migrations entre le Mexique et les Etats-Unis.

Dans une interview donnée au Journal du CNRS, François Héran rappelait en décembre 2018 :

« Le plus important couloir de migration, est de loin, celui qui va du Mexique aux États-Unis : 12 millions d’immigrés mexicains sont aujourd’hui présents sur le sol états-unien. Les États-Unis restent le pays le plus attractif au monde. Ils accueillent également des diasporas considérables de Chinois, Philippins, Indiens ou Portoricains. »

Ces derniers cours, nous nous sommes familiarisés avec les travaux du  démographe-sociologue américain, spécialiste de la migration mexicaine, Douglas Massey, qui se distingue par le fait, qu’il a étudié le phénomène migratoire depuis le pays du départ, alors que les études portaient en général sur les pays de destination. Nous retrouvons aujourd'hui son laboratoire d’enquête et la façon, dont il confronte les théories aux terrains, à partir des données d'observation des migrations entre le Mexique et les Etats-Unis.François Héran va montrer comment Douglas Massey a été l’un des premiers à démentir un certain nombre d’idées reçues, notamment celle selon laquelle "plus on est pauvre, plus on a de chance de migrer".Pour François Héran qui cite les conclusions de Douglas Massey, 

"Ce qui ressort, c'est que le différentiel des salaires, entre l'aire de départ et l'aire de destination, ne suffit pas à expliquer pourquoi les uns migrent et les autres pas. Les variations de la petite protection sociale offerte  par les Etats-unis ne l'expliquent pas davantage. Ce n'est pas la misère, ni le sous-développement qui poussent à migrer, poursuit Massey. C’est un processus dynamique de développement et d’industrialisation qui augmente les salaires et attire la main d’œuvre féminine dans les usines. C’est ça qui favorise les migrations, donc très loin évidemment de l’image misérabiliste que nous avons souvent de la migration". 

"En résumé, concluent Massey et Espinosa, les forces qui poussent à migrer du Mexique aux Etats-Unis ne sont pas celles auxquelles pensent la majorité des politiques et des citoyens qui abordent le sujet."

Nous gagnons le Collège de France, le 21 février 2019, pour le cours de  François Héran, "Pourquoi migrer" Opus 12, aujourd'hui "Premier ensemble de conclusions théoriques et pratiques".

Intervenants
  • Sociologue, anthropologue et démographe. Professeur au Collège de France, titulaire de la chaire « Migrations et sociétés  », directeur de l’Institut Convergences Migrations. Directeur de recherches à l'INED et ancien directeur de l'INED.
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......