LE DIRECT
Charles Baudelaire par Nadar (date d'édition : 1854-1867) et début du poème en prose, "XLIX   Assomons les pauvres !"
Épisode 6 :

Baudelaire moderne et antimoderne

59 min
À retrouver dans l'émission

Pourquoi Baudelaire est-il irréductible ? s'interroge le philologue-historien de la littérature, Antoine Compagnon. Il renoue avec le poète du XIXe siècle, période « Spleen de Paris », pour interroger son rapport ambivalent à la modernité : ni avec elle, ni sans elle!

Charles Baudelaire par Nadar (date d'édition : 1854-1867) et début du poème en prose, "XLIX   Assomons les pauvres !"
Charles Baudelaire par Nadar (date d'édition : 1854-1867) et début du poème en prose, "XLIX Assomons les pauvres !" Crédits : Nadar/Bnf Gallica/Baudelaire/M. Moneghetti - Radio France

L’étude d'Antoine Compagnon, titulaire de la chaire de littérature française moderne et contemporaine sur "Les Antimodernes", ces « modernes à contre-cœur » a fait date.

Antoine Compagnon nous indique que Baudelaire y apparaissait alors comme un spectre, traversant son livre en 2005. Ici, il s’agit de creuser cette ambivalence,

cette « résistance moderne à la modernité ».

François Cusset professeur de civilisation américaine et auteur de French Theory, qui a connu Antoine Compagnon à New York loue son « concept d’antimoderne » qu’il trouve

« très habile, stratégique : ni de droite, ni de gauche, à l’arrière-garde de l’avant-garde ou à l’avant-garde de l’arrière-garde » (_Télérama_, 2014).

Ce cours sur « Baudelaire moderne, antimoderne » du 3 janvier 2012 aurait pu figurer aussi dans la recherche sur l’année 1966 qu’Antoine Compagnon a proposé à son auditoire du Collège de France. Il s'en explique dans sa présentation :

"1966 est une année importante pour Baudelaire, puisqu’elle marque, dans l’histoire de la réception de son œuvre, une inflexion vers Le Spleen de Paris." Georges Blin, Professeur au Collège de France, où il fait un cours sur Baudelaire entre 1965 et 1969", s'attache à "dissiper un malentendu et revenir sur cette identification de plus en plus courante entre Baudelaire et le moderne".

Thierry Poyet, maître de conférence, spécialiste de Flaubert, dans son article, "Baudelaire, l'irréductible, relire Les Petits poèmes en prose" revient sur la définition qu'Antoine Compagnon donne de l’antimodernité  :

L'antimodernité est « la modernité authentique, celle qui résistait à la vie moderne, au monde moderne, tout en y étant irrémédiablement engagée. » (Baudelaire l'irréductible, p. 8) 

Thierry Poyet note que la relecture des petits poèmes en prose, par Antoine Compagnon permet de "mieux interroger Baudelaire du point de vue de son rapport au progrès, à la fois contempteur acharné de tout ce qui représente la modernité au mitan du XIXe siècle et artiste si nécessairement en lien avec cette même modernité" :

Il s’agit alors d’analyser comment Baudelaire a considéré à la fin de sa vie quatre aspects emblématiques de cette modernité : le journalisme, la photographie, la ville et l’art en pleine révolution esthétique. Pour Antoine Compagnon, Les petits poèmes en prose sont particulièrement révélateurs des contradictions de Baudelaire. 

A propos de l’écriture des Petits poèmes en prose  qui "se prête à des lectures différentes, sinon opposées", Thierry Poyet souligne :

"En l’occurrence, Antoine Compagnon rappelle à quel point, jusqu’à Walter Benjamin, Baudelaire a été lu comme un poète dépolitisé alors même que le critique, avec sa lecture d’ "Assomons les pauvres !", a réorienté les études baudelairiennes – jusqu’à l’excès ? – vers une approche complètement idéologisée."

Pour prolonger :

Le début du poème "Assomons les pauvres !" qui figure sur notre image de Une est extrait des Œuvres complètes de Charles Baudelaire, Michel Lévy frères, 1869, IV. Petits Poèmes en prose, Les Paradis artificiels (p. 142-145).

Une stimulante entrée à l'analyse d'Antoine Compagnon et le point de vue du poète Yves Bonnefoy, qui intervenait aussi dans le séminaire d'Antoine Compagnon sur Baudelaire, moderne antimoderne : Nicolas Tenaillon, "Baudelaire l'irréductible", Philosophie magazine.

L'Éloge du savoir, "Les chiffonniers littéraires : Baudelaire et les autres" (1/12) : Episode 1, 18 avril 2016

"Antoine Compagnon, star discrète des amphis", Juliette Cerf, Télérama. Article publié en 2014.

Bibliographie

Les antimodernes, de Joseph de Maistre à Roland Barthes

Les antimodernes, de Joseph de Maistre à Roland BarthesGallimard, Collection Bibliothèque des idées, 2005

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......