LE DIRECT
Edgar Degas - Danseuse debout, c. 1877, National Museum of Fine Arts in Buenos Aires
Épisode 7 :

Suis-je un artiste? la question du talent, dans les arts et les industries créatives

59 min
À retrouver dans l'émission

"Suis-je un artiste ?" Quel rôle joue cette "autodéfnition" dans les « critères de professionnalité » liés aux activités de talent dans le monde des arts? demande le sociologue Pierre-Michel Menger. Comment juger et évaluer les oeuvres?

Edgar Degas - Danseuse debout, c. 1877, National Museum of Fine Arts in Buenos Aires
Edgar Degas - Danseuse debout, c. 1877, National Museum of Fine Arts in Buenos Aires Crédits : Wikicommons/MNBA

Pourquoi promouvoir "l’ingenium"? Comment définir l’indéfinissable du couple talent-génie? Ce « je-ne sais quoi?», cher à Felibien avant Jankélévitch, nous dit avec malice Pierre-Michel Menger. Qu’est-ce que le charisme, la grâce et l’expression ? Pourquoi acheter le talent, la « main du Maître, aux XVIe-XVII siècles »? Quelles relations entre mécènes et peintres? Qu’est-ce que la balance des peintres de Roger de Piles?

Pierre Michel Menger, directeur d'études à l'EHESS et professeur au Collège de France, titulaire de la chaire de Sociologie du travail créateur, poursuit son exploration du talent et du génie dans le monde des arts et dans les industries créatives dans le cadre de la grande enquête qu’il a initiée en 2017 sous le titre  « Qu'est-ce que le talent ? Éléments de physique sociale des différences et des inégalités ». Dans le cours précédent, Pierre-Michel Menger s’est interrogé sur les définitions du périmètre artistique? Aujourd’hui il s’interroge sur la question de la professionnalité. Quels sont les champs d’interactions et d’évaluation qui entrent en jeu dans le monde des arts, dans la compétition entre artistes, dans les relations entre les créateurs et leurs juges, mécènes, commanditaires publics ou privés, public éclairé, jury, directeurs de galeries, journalistes, critiques d’arts, etc…? Comment le concept de talent s’est-il "agressivement déployé" avec des effets spectaculaires? Quels sont les 3 principes de valorisation du talent dans les arts? Comment motiver la hiérarchie des réussites individuelles? Quel est le caractère non rationnel du noyau de singularités des oeuvres? Dans sa leçon inaugurale, Pierre-Michel Menger, rappelait :  

"Toute évaluation est une opération de mesure. Dans des univers de production infiniment différenciée, la diffusion d’une culture de la mesure des qualités et de leur commensurabilité paraît être un outil de perfectionnement de la concurrence. C’est le cas si elle permet de réduire l’exploitation stratégique des asymétries d’information et de corriger l’influence des hiérarchies de réputation devenues plus durables que légitimes, et les rentes qui leur sont associées. Mais une culture du raisonnement et de l’action fondés sur la comparaison et le benchmarking affaiblit le pouvoir émancipateur de la mesure si elle oublie la part d’arbitraire de celle-ci."

Et c’est bien à toutes ces incertitudes et à ces indéfinissables qu’il nous confronte aujourd’hui de manière stimulante, entre enquête sociologique et histoire sociale de la notion de génie…  Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 2017, le 10 février 2017 pour le cours de Pierre-Michel Menger, la question du talent dans les arts et les  industries créatives.

Intervenants
  • sociologue, titulaire de la chaire Sociologie du travail créateur au Collège de France
L'équipe
Réalisation
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......