LE DIRECT
23 août 1921 : accession de Fayçal ben Hussein al-Hachimi Eljai au trône d’Irak
Épisode 1 :

Vers l’indépendance de l’Irak et la naissance du royaume d’Arabie Saoudite

59 min
À retrouver dans l'émission

Quelle est la situation du jeune Etat irakien dans les années 1920 ? Quelles sont ses relations avec la Grande Bretagne et comment les revendications des minorités religieuses et ethniques sont-elles étouffées voire réprimées dans le sang ? S’interroge l’historien Henry Laurens.

23 août 1921 : accession de Fayçal ben Hussein al-Hachimi Eljai au trône d’Irak
23 août 1921 : accession de Fayçal ben Hussein al-Hachimi Eljai au trône d’Irak Crédits : Bettmann - Getty

Quelle a été la politique des notables menée par le roi Faysal et comment s’exprime le centralisme irakien ? 

Quelle a été la politique réaliste et intelligente de ce même Faysal pour construire un Etat moderne, un régime politique et une monarchie ? 

Comment a été créé le royaume d’Arabie Saoudite?

Henry Laurens, professeur au Collège de France, titulaire de la chaire « Histoire contemporaine du monde arabe », nous entraîne en Irak et dans la péninsule arabique dans le cadre de sa série pluriannuelle, "Les crises d'Orient", cette année, il ouvre la question de "l'hégémonie britannique 1926-1956"

Nous voici dans l’entre-deux-guerres. Lors de la conférence internationale de San Remo en 1920, les mandats de la Société Des Nations ont été attribués à la France sur la Syrie et le Liban, et à la Grande Bretagne sur la Palestine et l’Irak (mais avec une situation particulière que commente Henry Laurens)

Ces mandats sont de type A : 

Certaines communautés qui appartenaient autrefois à l’Empire ottoman ont atteint un degré de développement tel que leur existence comme nations indépendantes peut être reconnue provisoirement, à la condition que les conseils et l’aide d’un mandataire guident leur administration jusqu’au moment où elles seront capables de se conduire seules. Le vœu de ces populations doit être d’abord pris en considération pour le choix du mandataire

Dans son ouvrage, Les Arabes, leur destin et le nôtre, histoire d’une libération, Jean-Pierre Filiu rappelle :

Faysal,  "le roi déchu de Damas" a été placé par la Grande-Bretagne en août 1921 sur le trône d’Irak. 

Cette manœuvre est cautionnée par l'organisation d'un plébiscite à question unique, qui donne 96 % des votes en faveur du couronnement de Faysal. 

Alors que la résistance anti-coloniale associait sunnites et chiites, les Britanniques reconstruisent l'État irakien autour des anciens officiers arabes et sunnites de l'armée ottomane. 

L'amalgame dans cet Irak dominé depuis Bagdad par les Arabes sunnites, des gouvernorats de Bassora (majoritairement chiites) et de Mossoul (largement kurde) est porteur de tensions à la fois régionales et confessionnelles 

C’est cette situation que nous retrouvons dans le cours qui s’ouvre aujourd’hui. Dans la présentation qui accompagnait l’an dernier ce récit-analyse sur plusieurs années, consacré aux crises d’Orient de 1914 aux années 1970, Henry Laurens rappelait : 

Mes cours seront en quelque sorte une histoire politique du Moyen-Orient comme objet géopolitique. Le but est évidemment de montrer que la source des violences, à travers les complexités des analyses historiques, réside beaucoup plus dans la géopolitique que dans une quelconque culture.

Alors dans quelles conditions l’Irak est-il devenu un pays indépendant ? Comment la question de Mossoul est-elle devenue essentielle ? Comment la sanglante affaire assyrienne a-t-elle ouvert « une longue tragédie qui va toucher tour à tour toutes les composantes de la société irakienne »? 

Du côté de la péninsule arabique, quels ont été les précédents royaumes arabes ? Qui était Ibn Saud ? Et qu’est-ce que la synthèse saoudienne ? Quelle est la dimension politique de l’épopée saoudienne ?

Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 14 novembre 2018, pour le cours d’Henry Laurens.

L’historien a notamment publié Les crises d'Orient. Question d’Orient et Grand Jeu (1768-1914), chez Fayard en 2017 et prochainement le tome 2 de ces crises d’orient va paraître sous le titre La naissance du Moyen Orient 1914-1949

Intervenants
  • Professeur au Collège de France, titulaire de la chaire d'Histoire contemporaine du monde arabe.
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......