LE DIRECT
Le triomphe de Scipio Africanus par Apollonio di Giovanni di Tommaso (ca. 1415-1465)
Épisode 5 :

Inventer dans les ruines du passé

59 min
À retrouver dans l'émission

Quels sont les rapports entre l’Occident médiéval et les ruines du monde romain ? Pourquoi l’histoire des expérimentations politiques n’est pas celle des répétitions mais des recommencements ? S’interroge l'historien Patrick Boucheron.

Le triomphe de Scipio Africanus par Apollonio di Giovanni di Tommaso (ca. 1415-1465)
Le triomphe de Scipio Africanus par Apollonio di Giovanni di Tommaso (ca. 1415-1465) Crédits : Coll. privée - Fine Art Images/Heritage Images - Getty

Comment l’idée de Moyen âge pourrait-elle être définie comme l’édification laborieuse d’une civilisation moderne sur les ruines de l’ancienne, la nouveauté et la solution de continuité ? Comment en 1143, à Rome, l’instauration de la commune s’est-elle donnée comme un recommencement ?

Patrick Boucheron, titulaire de la chaire Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIᵉ-XVIᵉ siècle, interroge cette semaine et la suivante  l’inventivité politique du Moyen, dans le cadre de sa série intitulée,  « Les inventions du politique : expérimentations médiévales ».

Qu'est-ce qu'une utopie plausible, s'interrogeait Patrick Boucheron dans le cours précédent. Il a cité la sociologue Danièle Hervieu-Léger qui écrit dans Le Temps des moines. Clôture et hospitalité :  

Ce n’est pas la radicalité de la césure que l’utopie établit avec le monde, qui donne en tant que telle la mesure de sa portée protestataire ; c’est la capacité qu’elle conserve d’offrir en même temps à la société qui l’environne le témoignage anticipateur d’une alternative plausible.

Pour Patrick Boucheron  : 

L'utopie plausible est alors une expérimentation sociale qui peut se donner comme une contre-société mais qui aspire à transformer la société tout entière.

A partir de la dissémination post-grégorienne des pouvoirs, l'historien médiéviste a décrit les conditions religieuses de l'expérience politique, notamment au travers du laboratoire monastique de la communauté de Grandmont et de la règle de cet ordre. 

A l'issue de son analyse, il a proposé de tirer les leçons de ce que Jacques Dalarun appelait "un essai de démocratie moderne". Il  a retenu huit leçons, pour énoncer une sorte de "grammaire de l’expérimentation politique".

  1. Il a donc mis en avant "L’aspiration à la règle de vie : toute expérimentation politique est une expérience existentielle. 

  2. "un lien qui est de répétition, et non de fondation, quand il n’y a rien, ni personne à commémorer (donc un lien détaché de la parenté)

  3. Le fait d'Aiguiser le sens de la communauté

  4. Celui de Construire le consensus et d' isoler la pars minor (c'est une communauté reposant sur une majorité et une minorité)

  5. Il  distingue le lien de division (une communauté reposant sur un conflit instaurateur) et il cite Machiavel, « Les États ne s’ordonneront jamais sans danger » (Machiavel, Discours sur la première décade de Titre-Live).

  6. C'est la question de l'usure, comment durent les institutions ?

  7. C'est la réversibilité des expériences politiques  (comme la réforme de Rancé, poussée à la limite de l’observance monastique). 

  8. Il met en avant "une utopie plausible qui est susceptible de changer d’échelle".

Patrick Boucheron a repris la grande question des grecs, la démocratie est-elle soluble dans le grand nombre

Il a mis en avant la notion issue de la science informatique de "scalabilité" qui désigne "la capacité d’un système à changer d’échelle (en augmentant le nombre de ses utilisateurs) tout en maintenant ses fonctionnalités et ses performances. Autrement dit, une expérimentation scalable peut s’agrandir sans se modifier." 

Il a alors introduit les travaux de l'anthropologue américaine Anna Tsing qui utilise cette notion dans ses recherches féministes et environnementales... Selon cette anthropologue, 

"nous vivons désormais sous le règne d'un capitalisme de captation qui valorise non ce qu'il produit, mais ce qu'il parvient à saisir."

Patrick Boucheron note :

« Le système scalable ne fait pas d’histoire ; c’est-à-dire qu’il fait fonctionner une société amnésique et anonyme ».

Nous gagnons le Collège de France, le 29 janvier 2019, pour le cours de Patrick Boucheron.

Dans le prolongement de la série  "Les inventions du politique : expérimentations médiévales" : Patrick Boucheron indique après chaque cours les principales questions abordées, les références bibliographiques des extraits et des livres cités.

Intervenants
  • Historien, professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire d’histoire des pouvoirs en Europe occidentale (XIIIe-XVIe siècle) et producteur de l'émission "Matières à penser" sur France Culture
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......