LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'Almannagjá est une faille d'Islande située sur le site de Þingvellir qui a vu la naissance en 930 de l'État libre islandais et de son Parlement, l'Althing.
Épisode 9 :

L’aventure politique au loin et la question de « fuir la communauté »

59 min
À retrouver dans l'émission

La terre est-elle encore habitable ? Et qui pose cette question ? Qu’est-ce que le constat d’être quitté par son pays ? Pourquoi fuir la communauté ? S’interroge aujourd’hui l’historien médiéviste Patrick Boucheron. Qu'est-ce que la "saga de la pénurie" en Islande au Moyen-Age?

L'Almannagjá est une faille d'Islande située sur le site de Þingvellir qui a vu la naissance en 930 de l'État libre islandais et de son Parlement, l'Althing.
L'Almannagjá est une faille d'Islande située sur le site de Þingvellir qui a vu la naissance en 930 de l'État libre islandais et de son Parlement, l'Althing. Crédits : Laurent Deschodt/Meisam (Wikimedia)

Que savons-nous des assemblées délibératives en Islande en l’an Mille ? Comment les bateaux, fragments détachés de la terre, peuvent-ils "transporter une contre-société utopique ? " Qu’est-ce qu'un "archipel urbain" au Moyen Age ? Qu’est -ce qui s’est joué en Normandie féodale sous Guillaume le Conquérant puis à Jérusalem avec l’élan de croisade ? 

Patrick Boucheron,  titulaire de la chaire Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIᵉ-XVIᵉ siècle, poursuit son interrogation des « Les inventions du politique : expérimentations médiévales ». 

Cette semaine, il nous propose d’aller, selon ses mots _d_’une phénoménologie des embrasements à une théorie des emplacements. Il appelle "emplacement", cette capacité qu’a l’espacement à se retourner, à se soulever, pour devenir autre que lui-même. 

Dans le cours précédent, l’historien médiéviste a demandé :  qu’est-ce qu'une hétérotopie ? — Mot que nous allons retrouver aujourd’hui… 

Il a rappelé que pour Michel Foucault, l’hétérotopie, comme "lieu autre", « est une utopie réaliste, ou en tous cas située — l’hétérotopie est (alors) le miroir des utopies, qui elles, sont des "emplacements sans lieu réel". 

Depuis la séance précédente, Patrick Boucheron s’attache à « faire prendre le large à une histoire des pouvoirs désormais envisagée comme histoire corsaire, c’est-à-dire lui faire prendre le parti de l’archipel contre le territoire, de l’hétérotopie contre l’utopie, ou pour reprendre les mots empruntés à Michel Foucault, le parti de l’inquiétude du discours contre le refuge de la fable

Patrick Boucheron nous a (alors) entraînés à la suite des Vikings, et de leur diaspora, au Pays de Glace, entendez l'Islande, vers l'an mille... 

Dans le renouveau des études de l'épopée viking, c'est la grande halle des chefs scandinaves" qui est mise en lumière et questionnée. Ce qui est en jeu, nous disait le médiéviste, quand les Vikings s'installent dans des espaces inhabités, comme l'Islande, c'est bien "l'adaptation aux dynamiques historiques de l'éco-système". Les dernières minutes du cours nous avaient présenté une "scène extraordinaire" :

une "délibération collective" en l'an 1000, rassemblant tous les Islandais pour décider s’ils devaient embrasser ou non le christianisme. Ils se sont réunis mais  ne parviennent pas à se décider, raconte Patrick Boucheron : ils autorisent leur "diseur de loi" à décider si le christianisme deviendra la loi du royaume, étant entendu que les Islandais n’ont en commun que leur loi, et qu’ils ne peuvent se diviser entre païens et chrétiens.

« Ayons une seule loi et une seule foi. Car si nous coupons en deux la loi, il se révélera que nous couperons aussi en deux la paix » (Le récitateur-de-la-loi et l’Althing, 1000)

Nous avons découvert que cette assemblée délibérative n'était pas exceptionnelle. Patrick Boucheron a introduit "L’Althing" :

"L'Althing tenait à la fois de la cour de justice, de l’assemblée souveraine et de l’arène politique. On nouait des alliances et des amitiés, on se faisait des promesses nouvelles et on trahissait des fidélités anciennes, on se racontait des histoires, on faisait des affaires. Mais aussi, on y élisait pour trois ans le récitateur-de-la-loi."

Alors que nous révèlent les sagas, avec leur puissance narratives, de ces communautés politiques islandaises et de leur adaptation à un écosystème rude ? 

Comment avons-nous affaire à une manière de projeter ses origines dans le récit d’une dispute plutôt que dans un roman de fondation

Nous gagnons le Collège de France les 12 et 19 mars 2019 pour le cours de Patrick Boucheron, aujourd’hui, L’aventure politique au loin et la question de "fuir la communauté"

Cette illumination marginale de la saga de Saint Olaf montre sa mort à la bataille de Stiklestad en 1030, en Islande. (14ème siècle)
Cette illumination marginale de la saga de Saint Olaf montre sa mort à la bataille de Stiklestad en 1030, en Islande. (14ème siècle) Crédits : Photo by Werner Forman/Universal Images Group/Getty Images - Getty

Dans le prolongement de la série  "Les inventions du politique : expérimentations médiévales": Patrick Boucheron indique après chaque cours les principales questions abordées, les références bibliographiques des extraits et des livres cités.

Bibliographie

L'espace public au Moyen Age

L'espace public au Moyen AgePatrick BoucheronPresses universitaires de France, 2011

Intervenants
  • Historien, professeur au Collège de France, titulaire de la Chaire d’histoire des pouvoirs en Europe occidentale (XIIIe-XVIe siècle)
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......