LE DIRECT
21 fév. 2016 : New York Solidarity Rally for Flint - activistes du NYC Black Lives Matter et groupes de justice environnementale marchant pour exiger justice pour les habitants de Flint, Michigan suite au scandale de l'eau contaminée au plomb
Épisode 8 :

Lectures de la pandémie

58 min
À retrouver dans l'émission

Qu’est-ce que les choix faits pendant la pandémie disent de nos sociétés? Peut-on prendre la mesure de la soudaine valorisation de la vie physique aujourd’hui?

Jeune homme avec un gilet jaune portant un masque suite au confinement lié à la crise sanitaire du coronavirus Covid-19, le 18 mars 2020, Menton, France.
Jeune homme avec un gilet jaune portant un masque suite au confinement lié à la crise sanitaire du coronavirus Covid-19, le 18 mars 2020, Menton, France. Crédits : Photo by Jean-Pierre REY/Gamma-Rapho via Getty Images - Getty

Comment le confinement, mesure s’appliquant à tous sur le papier, "établit-il, en réalité, de profondes lignes de partage qui sont autant d’indices de l’inégalité de la valeur des vies" ? S’interroge, le médecin-anthropologue Didier Fassin.

Avec la pandémie de Sars-cov 2 et son cortège, non mesurable, d’effets et de conséquences, à tous les niveaux, nous avons tous plongé dans un grand inconnu, en 2020. Didier Fassin, titulaire de la chaire annuelle de Santé publique au Collège de France, Professeur de sciences sociales à l'Institute for Advanced Study de Princeton, aux Etats-Unis, et directeur d'études à l’EHESS, pose la question d'emblée :  

"Comment rendre compte de l’événement au moment où il se produit ?"

Donnant sa dernière conférence, alors que se déploie une histoire très vivante et mouvante, qui n’en finit pas de nous mettre à "l’épreuve de l’incertitude", selon ses mots, l’anthropologue, reprend son objectif des "excursions anthropologiques dans les mondes de la santé publique", en s’attachant une fois encore à un regard critique, au sens d’examen, et à la perspective de « comprendre autrement ». 

Dans cet ultime cours qui se présente sous la forme de "lectures de la pandémie", Didier Fassin revient à la fois sur plusieurs mois d’épidémie mondiale et sur les questions et enjeux de santé publique, développés dans sa série : comment la santé publique a émergé comme réalité nouvelle dans le monde social, la question de la vérité des chiffres, celles des frontières épistémiques, des thèses conspirationnistes, des crises éthiques et la question des inégalités de vie, qui touchent les "travailleurs nécessaires aux besoins indispensables des sociétés", et avec un effet accru, les plus précaires, les populations pauvres, et les plus marginaux, les exilés et les prisonniers…

De l’apparition d’une étrange pneumonie décrite, fin 2019, à aujourd’hui, en passant par l’établissement du génome, mais aussi « l’effet de sidération » avec son entrée dans une autre temporalité, un hors-norme durable, une suspension de la critique et le retour sur les vécus, dans cette singulière expérience, Didier Fassin nous montre comment, selon ses mots :

"la santé publique peut apparaître simultanément comme un miroir tendu à la société et un reflet que cette dernière lui renvoie".

Nicolas Truong analysant pour le journal Le Monde, en juin 2020, en quoi "La pandémie de Covid-19, s’avérait une extraordinaire matière à penser qui bouleverse la philosophie politique", citait ainsi Didier Fassin sur la « biolégitimité » :  

"l’idée que la vie doit être protégée s’est imposée : cet impératif l’emporte sur beaucoup d’autres normes, et ne pas en tenir compte est devenu politiquement très difficile à assumer". 

Cela posé, le médecin-anthropologue nous invite à voir au-delà de la biolégitimité et à ne pas réduire la vie, "à la vie physique". Parmi les conséquences invisibles de la pandémie, combien de "vies perdues" et de "vies abîmées", qui ne seront pas prises en compte ? 

Nous gagnons le Collège de France le 16 juin 2021 pour le cours de Didier Fassin, aujourd’hui, « Lectures (au pluriel) de la pandémie »

Quelques publications de Didier Fassin

  • « Les mondes de la santé publique : excursions anthropologiques » fait l’objet d’un livre aux Editions du Seuil en septembre 2021. 
  • Sa leçon inaugurale a été publiée sous le titre De l’inégalité des vies chez Fayard avec le Collège de France.
  • Parmi ses nombreux ouvrages,  rappelons, La Vie, mode d’emploi critique publié au Seuil en 2018 et en Points en 2021.

Bibliographie

Intervenants
  • Anthropologue, sociologue et médecin, professeur à l’Institute for Advanced Study de Princeton et titutlaire de la chaire de santé publique du Collège de France
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......