LE DIRECT
Manco Capac, First Inca, 1 of 14 Portraits of Inca Kings (oil on canvas, circa 1750-1800,  Brooklyn Museum)
Épisode 7 :

Le système des ceques.

59 min
À retrouver dans l'émission

Comment expliquer la transcendance de l’Inca, ce « principe de totalisation à partir duquel tout irradie et vers lequel tout converge »? demande Philippe Descola. Qu’est-ce que le système des ceques à Cuzco, la capitale de Tawantinsuyu, l’empire Inca?

Manco Capac, First Inca, 1 of 14 Portraits of Inca Kings (oil on canvas, circa 1750-1800,  Brooklyn Museum)
Manco Capac, First Inca, 1 of 14 Portraits of Inca Kings (oil on canvas, circa 1750-1800, Brooklyn Museum) Crédits : wikicommons/ Brooklyn Museum

Philippe Descola, titulaire de la chaire Anthropologie de la nature, poursuit sa grande enquête autour des usages de la terre en régime ontologique analogiste, dans le cadre de sa série plurianuelle intitulée, « Les usages de la terre. Cosmopolitiques de la territorialité ».

Depuis le dernier cours, il s’attache aux modèles originaux et raffinés du monde andin. Nous avons découvert hier l’ayllu de Macha qui, selon l’hypothèse de John Murra, a rappelé notre anthropologue, représenterait un « modèle de distribution spatiale antérieur au Tawantinsuyu ». Toujours selon Murra,

il « fut repris par l’administration inca et transformé en un moyen de contrôler des provinces éloignées par l’implantation de colonies militaires et la déportation de populations à la loyauté incertaine »

« Dans le modèle andin, explique encore Philipe Descola, c’est le souverain autochtone (la dynastie est originaire de la région de Cuzco, le cœur de l’empire) qui forme le point fixe autour duquel s’organise le collectif, et ce sont des segments internes que l’on prive de leurs affiliations territoriales originelles. »

De l’ayllu de Macha à l’empire inca, nous avons affaire à des territoires discontinus et à des jeux d’échelles.

Dès lors, comment « le compromis entre une structure sociocosmique totalitaire définissant les affiliations territoriales et des accommodements locaux entre groupes de voisinage appartenant à des segments, voire des populations, antagoniques pouvait-il fonctionner, s'interroge Philipppe Descola, non à l’échelle d’un archipel de 2000 km2 comme celui de l’ayllu de Macha, mais à l’échelle gigantesque du Tawantinsuyu ? »

Mais découvrons tout de suite, les ceques de Cuzco, analysés par Tom Zuidema,

ce « modèle radial autochtone de l’empire inca, qui permet d’inscrire sur des alignements partant de sa capitale, des sites sacrés, des généalogies dynastiques, des classes matrimoniales, des événements calendaires et un réseau d’irrigation… »

Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 15 mars 2017, pour le Cours de Philippe Descola, « Les usages de la terre. Cosmopolitiques de la territorialité », « aujourd’hui, le système des ceques de Cuzco »

Intervenants
L'équipe
Réalisation
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......