LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Stuart Wyatt, soliste anglais, teste un violon électrique dans un auditorium de l'IRCAM (Institut de recherche et de coordination de l'acoustique et de la musique) à Paris.

L'informatique du temps et des événements, Leçon inaugurale de Gérard Berry

59 min
À retrouver dans l'émission

Comment nos besoins informatiques nous conduisent-ils à élargir la notion de temps? s’interroge l’informaticien Gérard Berry. Comment est-on amené à jouer entre le temps physique et le temps logique? Comment la science et la technologie de l’informatique restent-elles au coeur du numérique?

Stuart Wyatt, soliste anglais, teste un violon électrique dans un auditorium de l'IRCAM (Institut de recherche et de coordination de l'acoustique et de la musique) à Paris.
Stuart Wyatt, soliste anglais, teste un violon électrique dans un auditorium de l'IRCAM (Institut de recherche et de coordination de l'acoustique et de la musique) à Paris. Crédits : Photo de Patrick Landmann / Getty Images - Getty

Nous vivons la révolution du monde informatique, une révolution qui à côté de la foule d’objets connectés, munis d’ordinateurs très performants, renverse aussi notre mental et notre façon d’innover. Cette révolution a aussi touché le Collège de France qui a fait venir Gérard Berry, brillant informaticien-polytechnicien dans ses murs, dès  2008, dans le cadre d’une première chaire annuelle, la chaire d'Innovation technologique Liliane Bettencourt. 

Gérard Berry a tenu 3 chaires au Collège de France. Une révolution. Vous avez pu écouter hier sa 2e leçon inaugurale, « Penser, modéliser et maîtriser le calcul informatique », dans le cadre de la création de la Chaire annuelle "Informatique et sciences numériques", en partenariat avec l'INRIA, en 2009. Ce matin, nous vous proposons d’écouter sa troisième et dernière leçon inaugurale, quand il a initié la  chaire permanente "Algorithmes, machines et langages", en 2013. Aujourd’hui, nous entrons dans un domaine qui lui tient à coeur dans ses travaux, comme il va nous l'expliquer.Dans le texte qui accompagne sa leçon inaugurale, il indique :

"Le fil conducteur de mon enseignement sera le traitement du temps et des événements dans les systèmes informatiques, domaine où notre pays a tenu un rôle particulièrement innovant dans la recherche et dans l’industrie."

"Le rôle du temps en informatique est souvent vu à travers le seul prisme de la complexité algorithmique (…) Pourtant, la gestion du temps et des événements doit être un paramètre explicite et central de la conception et de la spécification de nombreuses applications."

Pourquoi parler du temps est-il difficile ? demande Gérard Berry dans cette leçon inaugurale. Quelles questions pose le temps aux informaticiens ?Il confie également :

"J’ai particulièrement apprécié de voir que les méthodes et langages synchrones (Esterel dans mon cas) ont séduit des compositeurs et informaticiens musicaux de haute volée, alors qu’elles avaient été conçues pour la programmation des systèmes temps-réel et la conception des circuits. Travailler avec les artistes est particulièrement gratifiant sur les plans techniques et humains."

Il évoque sa collaboration avec Philippe Manoury qui a tenu également une chaire annuelle au Collège de France. Dans le cadre de sa série, intitulée Musiques, sons et signes (10/11 et 11/11), il avait reçu Gérard Berry et Arshia Cont sur les "Problématiques liées au temps réel dans la musique".

Nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France le 28 mars 2013 pour la leçon inaugurale de Gérard Berry  intitulée "L'informatique du temps et des événements".

Pour prolonger :

Les cours de Gérard Berry sont accompagnés de supports visuels dont vous trouverez des extraits sur nos pages et surtout les liens sur l’ensemble de cette précieuse documentation. 

L'addition dans le temps, support extrait de la leçon inaugurale de G. Berry, L'informatique du temps et des événements, en 2013
L'addition dans le temps, support extrait de la leçon inaugurale de G. Berry, L'informatique du temps et des événements, en 2013 Crédits : G. Berry / Collège de France

Gérard Berry évoque au cours de sa leçon inaugurale mais aussi dans le cadre de sa série "Où va l'informatique?" l’assistant de preuves Coq et les travaux de Xavier Leroy, titulaire de la nouvelle chaire, "Sciences du logiciel" au Collège de France.

De la sémantique à l'exécution et l'assistant de preuves Coq,  support extrait de la leçon inaugurale de G. Berry, L'informatique du temps et des événements, en 2013•
De la sémantique à l'exécution et l'assistant de preuves Coq, support extrait de la leçon inaugurale de G. Berry, L'informatique du temps et des événements, en 2013• Crédits : G. Berry / Collège de France
Intervenants
  • informaticien, Professeur au Collège de France, membre de l'Académie des sciences
L'équipe
Coordination
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......