LE DIRECT
Affiche du colloque "Migrations, réfugiés, exil", colloque de rentrée 2016, du Collège de France
Épisode 1 :

Jean Jacques Hublin, "Deux millions d'années de migrations" et Dominique Charpin, "Un mur contre les Amorrites en Mésopotamie?"

59 min
À retrouver dans l'émission

Qui aurait envisagé qu’au mot « migrant », serait accolé le terme de « crise » ? Et dans le plus lointain passé ? Quels sont les mouvements des hommes, depuis la dispersion hors d'Afrique de nos ancêtres préhistoriques ? Pourquoi avoir construit un mur à Sumer pour se préserver des Amorrites ?

Affiche du colloque "Migrations, réfugiés, exil", colloque de rentrée 2016, du Collège de France
Affiche du colloque "Migrations, réfugiés, exil", colloque de rentrée 2016, du Collège de France Crédits : Collège de France

Alors que l'Institut Convergences Migrations lance De Facto, pour déchiffrer l’actualité des migrations, en revenant aux faits et avant le "GIEMA : pour un GIEC des migrations" (Comment articuler sciences sociales et politiques migratoires ? — Lundi 10 décembre 2018, 14h-18h30, Collège de France, Paris), rediffusion de l'émission du 6 décembre 2016 - Introduction au "Colloque, Migrations, réfugiés, exil" et deux contributions en ouverture.

Qui aurait pensé que la mer Méditerranée deviendrait aujourd’hui un abîme de tragédies quotidiennes, le passage de tous les périls et de toutes les cruautés pour ceux qui fuient les guerres et les misères de leurs pays?

Ces chiffres, incarnant les crises qui nous touchent gravement s'envolent laissant témoins, institutionnels, communautés locales et internationales désemparés, en plein contexte de montée des périls, politiques et géopolitiques.

Ces chiffres, ce sont aussi ceux cités par Baudouin Eschapasse dans le Point, reprenant un rapport, publié en juin dernier, par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) :

"les conflits ont poussé, en 2015, plus de 65 millions de personnes sur les routes. C'est la première fois depuis la création du HCR, en 1950, que le seuil de 60 millions est franchi. À titre de comparaison, le monde ne comptait que 12 millions d'individus déracinés en 2000."

Le journaliste poursuit en indiquant :

Comme l'exprimait le commissaire européen à l'Immigration Dimitris Avramopoulous, « l'Europe fait face à la pire crise de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale »"

Pour son colloque de rentrée, le Collège de France a invité ses professeurs et des chercheurs issus de domaines différents sur la question des déracinements. Dans une approche interdisciplinaire et sur le long terme, nous vous invitons à écouter, ces jours-ci, les contributions qui ont été données, en octobre 2016, lors de ce grand colloque intitulé « Migrations, réfugiés, exil ».

Le comité scientifique sous la responsabilité de l’historien Patrick Boucheron, titulaire de la chaire "Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIᵉ-XVIᵉ siècle" au Collège de France, définit ainsi les enjeux de cette rencontre :

"Depuis l’été 2015, l’afflux massif de réfugiés quittant le Moyen Orient est généralement présenté dans le débat public comme une « crise des migrants » qui mettrait à l’épreuve les défenses sécuritaires de l’Europe. On pourrait à l’inverse défendre l’idée que ce défi humanitaire place les réfugiés face à la crise de l’Europe. Elle interroge non seulement l’universalité des droits de l’homme, mais l’histoire même des rapports des sociétés aux grandes vagues migratoires qui les constituent." …

Il poursuit :

« Au-delà du modèle diffusionniste qui eut longtemps cours dans l’archéologie des migrations, le colloque questionnera les effets des contacts entre migrants et sociétés, abordant tour à tour les notions de diaspora, de colonisation, d’asile et de refuge ».

Le colloque s’est exceptionnellement ouvert par une table ronde, qui rassemblait quelques acteurs européens, politiques et associatifs pour témoigner de la prise en charge de la situation des populations déplacées et ouvrir le regard. « L’Europe s’est aussi construite, rappelle le comité scientifique, comme une communauté ouverte de destins et de savoirs, la figure de l’exilé nous mettant au défi de redonner sens aux valeurs philosophiques de l’hospitalité."

Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France pour la matinée du 13 octobre 2016 consacrée à la question « Des mouvements et des hommes », avec en ouverture, le mot d’accueil d’Alain Prochiantz, Administrateur du Collège de France.

Puis, en première partie, le paléoanthropologue, Jean-Jacques Hublin, professeur invité au Collège de France, nous montrera comment depuis les temps les plus reculés « nous sommes tous des immigrés africains », et même les Néandertaliens, hominines eurasiatiques, avaient des ancêtres africains. Sa contribution est intitulée : « Deux millions d’années de migrations – dispersions (il nous expliquera l’importance de mot) et de remplacements ».

Et enfin l’assyriologue, Dominique Charpin, Professeur au Collège de France, se demandera en seconde partie, comment "Le « mur des amorrites » à Sumer a pu être premier exemple de mur anti-migrant ?"

Représentation d'un Homo erectus / Affiche du Colloque, Migrations, réfugiés, exil du Collège de France/Le « Très Long Mur », près du Gabal ‘Ubaysan (Syrie du Nord)
Représentation d'un Homo erectus / Affiche du Colloque, Migrations, réfugiés, exil du Collège de France/Le « Très Long Mur », près du Gabal ‘Ubaysan (Syrie du Nord) Crédits : Steveoc 86 via Wiki Commons / Collège de France / Mission Marges arides

Pour Prolonger :

Sur le blog de Bernard Geyer, "De part et d’autre du Très Long Mur, dans la steppe syrienne" (article illustré de clichés du Très Long Mur réalisés par la Mission Marges arides).

PAR BERNARD GEYER · PUBLICATION 7 JUIN 2013

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Neurobiologiste, professeur émérite au Collège de France.
  • Paléoanthropologue, professeur au Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology de Leipzig, titulaire de la chaire Paléoanthropologie au Collège de France.
  • Professeur au Collège de France
L'équipe
Réalisation
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......