LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Croquis représentant Alban Berg / DVD de l'opéra Wozzeck, direction: Daniel Barenboim
Épisode 5 :

Repenser les formes: Le Thinkspiel, nouvel alliage théâtre / musique

59 min
À retrouver dans l'émission

Quels sont les rapports entre théâtre, drame et musique? Quelle distorsion dramatique et remarquable opère Berg, lecteur de Büchner, dans son opéra Wozzeck?

Croquis représentant Alban Berg / DVD de l'opéra Wozzeck, direction: Daniel Barenboim
Croquis représentant Alban Berg / DVD de l'opéra Wozzeck, direction: Daniel Barenboim Crédits : Emil Stumpp / WikiCommons / Patrice Chereau

Le compositeur, Philippe Manoury, titulaire de la chaire annuelle de Création artistique nous plonge entre textes et analyses musicales au cœur du drame inachevé de Büchner, en 1837 et de sa transposition à l’opéra par Berg, entre 1922 et 1925 en 3 actes, dans le cadre de sa série intitulée, "Musiques, sons et signes".

Il met en valeur aujourd’hui le changement des formes par la tension dramatique, notamment dans la sonate de l’acte 2. En fin d’exposé, il montre comment «Berg renoue avec l’effet convergent de la réexposition de sonate en unifiant tous les motifs dans un même élan symphonique» et Philippe Manoury de noter que «les éléments sont les mêmes mais ils sont fortement distordus par le drame et c’est cela qui m’a toujours enthousiasmé».

Dans le cadre de son blog, Philippe Manoury, Professeur émérite de l'Université de Californie à San Diego, fondateur de sa propre académie de composition dans le cadre du festival Musica à Strasbourg, consacre de nombreux posts au Wozzeck de Berg.

"Au cours du printemps 2005, cet opéra a fait l’objet de son premier séminaire d’analyse musicale, durant 10 semaines, à l’University of San Diego California."

Dans le post, intitulé «L’étranger dans la sonate, Acte II, scène 1», Philippe Manoury ouvre ainsi : «C’est dans cette scène que l’on peut analyser le plus clairement ce procédé de “distorsion dramatique” de la forme musicale qui régit toute l’écriture de cet opéra. (…) Il s’agit ici du premier mouvement de la symphonie, qui constitue tout ce deuxième acte et qui, suivant la tradition, est construit sur le plan de la forme sonate. Berg, lors d’une de ses conférences sur Wozzeck, ne s’est pas exprimé directement sur ce principe de distorsion dramatique, mais a donné une intéressante justification de l’utilisation de cette forme musicale en tant que symbole des relations consanguines entre les personnages», [soit la mère, l’enfant et le père, Wozzeck] Il expliquait que: "contrairement à la fugue qui suivra, et dans laquelle les trois personnages (le Docteur, le Capitaine Hauptmann et Wozzeck) seront représentés par trois motifs n’ayant aucun rapport entre eux car ces personnages n’appartiennent pas à une même famille, la sonate procède par engendrement de ses thèmes les uns dans les autres comme dans une relation familiale. On verra cependant que si la relation mère-fils est subtilement agencée dans la composition des motifs, celle du père avec les autres membres de la famille n’est absolument pas mise en évidence, je dirai même qu’elle est niée.".

Dans ce même post, Philippe Manoury met en valeur «L’étroite correspondance entre les personnages, les situations et les éléments musicaux», par «le traitement que fait subir Berg au texte de Büchner. Ici, nous voyons une grande similitude entre les techniques formelles utilisées par Berg et celles que Joyce a mis en œuvre dans Ulysse. Il a souvent été remarqué que certains chapitres d’Ulysse sont construits suivant des principes hérités des formes musicales.» Nous retrouvons aujourd’hui ces passionnants va-et- vient entre littérature et musique.

Enfin, Philippe Manoury note: «On sait que la révolution schœnbergienne, que Berg a adopté, s’est faite sous l’influence conjuguée de Brahms et de Wagner. Nous voyons ici ce premier mouvement de symphonie, commencé sous le signe de l’équilibre Brahmsien, se terminer dans l’exacerbation la plus wagnérienne. Lorsque le musique se mêle aussi intimement au drame, il y a souvent des choix à faire car ces deux entités ne suivent pas exactement les mêmes règles de construction, et n’ont pas toujours des impératifs similaires. Il faut faire plier certains éléments aux nécessités d’autres éléments. C’est alors que se produit la distorsion qui est aussi la base de la parodie. Une nouvelle fois, le parallèle entre Berg et Joyce est évident. C’est le personnage de Wozzeck, étranger à sa propre famille, qui brise l’équilibre formel de la sonate. De ce point de vue, cette première scène du deuxième acte est un des plus beaux exemples que l’histoire de la musique nous ait donné aux vues de cette relation toujours difficile à établir entre rigueur et liberté. »

Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 24 février 2017, pour le cours de Philippe Manoury, aujourd’hui, "Repenser les formes IV: le Thinkspiel, nouvel alliage théâtre / musique.

Extraits musicaux

  • Woyzeck, d'après Georg Büchner, film de Werner Herzog, disponible en DVD du commerce.
  • Wozzeck, opéra d'Alban Berg, mise en scène de Patrice Chéreau, Orchestre de la StaatsKapelle de Berlin sous la direction de Daniel Barenboïm, disponible en DVD du commerce.
  • Wozzeck, opéra d'Alban Berg, Orchester des Deutschen Opernhauses Berlin sous la direction de Karl Böhm, disponible en CD du commerce.

Pour prolonger:

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

L'invention de la musique

L'invention de la musiqueCollège de France / Fayard, 2017

Intervenants
L'équipe
Réalisation
Coordination
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......