LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L’arche d’Alliance & le roi David jouant de la cithare. Psautier de l’abbaye Saint-Michel de Heidelberg, XIe siècle. Bibliothèque apostolique du Vatican, document extrait de "La Bible : une encyclopédie contemporaine" (Bayard)
Épisode 8 :

La bibliothèque du roi Josias et l'essor de l'écriture après la destruction de Jérusalem

59 min
À retrouver dans l'émission

L’Histoire deutéronomiste est-elle la première histoire d’Israël ? s’interroge l’exégète-philologue Thomas Römer. Quels sont les liens entre le livre de Josué et la propagande assyrienne ?

L’arche d’Alliance & le roi David jouant de la cithare. Psautier de l’abbaye Saint-Michel de Heidelberg, XIe siècle. Bibliothèque apostolique du Vatican, document extrait de "La Bible : une encyclopédie contemporaine" (Bayard)
L’arche d’Alliance & le roi David jouant de la cithare. Psautier de l’abbaye Saint-Michel de Heidelberg, XIe siècle. Bibliothèque apostolique du Vatican, document extrait de "La Bible : une encyclopédie contemporaine" (Bayard) Crédits : Bibliothèque apostolique du Vatican/Bayard

L’époque du roi Josias est-elle un contexte logique pour la composition du Livre de Samuel et le récit de l’ascension du roi David ? Comment ce récit légitime-t-il sa dynastie ? 

Quelles sont les sources du livre des Rois ? Quels sont les bouleversements autour de 587 avant notre ère et comment une identité peut-elle se reconstruire par l’écriture ?  L’exil est-il la conséquence de la colère de Yahvé ?

Thomas Römer, titulaire de la chaire des Milieux Bibliques au Collège de France, ancien Doyen de la Faculté de Théologie de l’université de Lausanne où il enseigne également la Bible Hébraique, poursuit sa grande enquête au cœur des textes bibliques. Il interroge cette année la « Naissance de la Bible. Anciennes et nouvelles hypothèses ».

Thomas Römer a contribué au stimulant et très bel ouvrage collectif, intitulé La Bible : une encyclopédie contemporaine : origines, archéologie, traductions, découvertes, publié chez Bayard en 2018. Il note en ouverture de son chapitre consacré à la "Naissance de la Bible" :

"Au commencement, l’Exil". 

Il est tentant de résumer ainsi la naissance de la Bible hébraïque. L’exil à Babylone n’a pas provoqué la fin du peuple judéen, mais il a paradoxalement donné naissance au judaïsme, qui puisera dès le IVe siècle avant notre ère son identité dans la Torah. Car la déportation de l’intelligentsia juive à Babylone a préparé de manière décisive l’avènement de la Bible. (p. 143)

Dans ce même chapitre, il rappelle les faits historiques : 

L’exil babylonien fut la conséquence des révoltes des rois judéens contre l’Empire babylo-nien, lequel contrôla dès 605 le Proche-Orient. En 597 eut lieu le premier siège de Jérusalem, dont une partie importante des intellectuels et de la cour royale furent déportés. Sédécias, le roi installé par les Babyloniens, tenta un soulèvement qui provoqua la destruction de Jérusalem en 587-586. La ville fut incendiée et le Temple détruit, et une deuxième vague de déportation eut lieu. Le royaume de Juda avait cessé d’exister, et fut rattaché à la province babylonienne de Samerina.

Il indique aussi que "seulement 10 % à 15 % de la population fut déportée". "

Néanmoins, c’est à cette 'minorité intellectuelle' qu’il faut attribuer l’invention et la mise par écrit de la plupart des réponses qui furent données à l’époque face à la crise de l’Exil.

Dans les cours précédents Thomas Römer a montré combien le Deutéronome pouvait être un "livre charnière" dans le Pentateuque (partie qui regroupe les 5 premiers livres de la Bible dont la Genèse).  Pour rappel, le Deutéronome comprend le « Récit de la fin de l’errance toujours au seuil de la Terre promise", ainsi que  "le discours et la mort de Moïse et une deuxième série de lois".

Toujours dans le chapitre qu'il consacre à "la naissance de la Bible", Thomas Römer met en valeur ce qu'il appelle "la première édition d'une histoire d'Israël" :

Un groupe d’anciens fonctionnaires de la cour édite durant l’époque de l’Exil une fresque historique qui s’étend du livre du Deutéronome jusqu’aux livres des Rois. On l’appelle « histoire deutéronomiste », parce que les auteurs de cette histoire se sont appuyés sur le Deutéronome primitif édité à l’époque de Josias (vers 630), dont ils font une véritable grille de lecture de l’histoire du peuple de Yahvé. Le Deutéronome exhorte Israël à respecter l’alliance avec Yahvé en ne vénérant aucune autre divinité.

Le cours précédent est revenu sur la relation de la Bible avec les empires, celui de l'Egypte qui a dominé le Levant et l'empire néo-assyrien. Thomas Römer avait conclu son cours sur l'idée que :

s'il n'y avait pas eu les Assyriens, on n'aurait jamais eu la Bible.

Thomas Römer rappelle dans l'introduction de La Bible : une encyclopédie contemporaine  (Bayard) :

L’empire néo-assyrien qui, dès le IXe siècle avant l’ère chrétienne, a contrôlé le Levant a largement contribué à l’élaboration de la littérature dite deutéronomiste. Le livre du Deuté-ronome est construit comme un traité de vassalité néo-assyrien. Son modèle fut sans doute le serment de loyauté de 672 (...) ; plusieurs copies de ce traité ont été trouvées et l’on peut imaginer qu’il en existait également un exemplaire dans le Temple de Jérusalem. Les récits de conquête dans le livre de Josué s’inspirent de la propagande militaire écrite et iconographique des souverains néo-assyriens.

Alors comment la Bible peut-elle être "construite comme un Lego" ? s'interroge  aujourd'hui Thomas Römer.

Nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 16 mai 2019 pour le cours de Thomas Römer, « Naissance de la Bible. Anciennes et nouvelles hypothèses » aujourd’hui "La bibliothèque du roi Josias et l'essor de l'écriture après la destruction de Jérusalem".

Pour prolonger :

  • Thomas Römer  vient de publier avec l’archéologue Israël Finkelstein Aux origines de la Torah. Nouvelles rencontres, nouvelles perspectives (chez Bayard en 2019). 
  • Il a également contribué au stimulant et très bel ouvrage collectif, à la riche belle iconographie, La Bible, une encyclopédie contemporaine. Origines, archéologie, traductions, découvertes (Bayard, 2018)
  • Sur des dessins de Léonie Bischoff, il a également publié Naissance de la Bible : comment elle a été écrite, aux éditions Le Lombard, Collection La petite bédéthèque des savoirs.
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......