LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Détail des escaliers de la salle du trône à Persépolis (vers 521 av. J.-C)
Épisode 4 :

Hérodote, historien des religions et du polythéisme - Partie 2

59 min
À retrouver dans l'émission

Comment s’exprime la confrontation des affaires divines et des affaires humaines dans le propos d’Hérodote ? S’interroge Vinciane Pirenne-Delforge. Quelle est l’influence des Égyptiens sur les Grecs pour nommer les dieux et comment Hérodote peut-il devenir une sorte de de théoricien de la religion ?

Détail des escaliers de la salle du trône à Persépolis (vers 521 av. J.-C)
Détail des escaliers de la salle du trône à Persépolis (vers 521 av. J.-C) Crédits : Phillip Maiwald (Nikopol) / Wikipedia Commons

Titulaire de la nouvelle chaire « Religion, histoire et société dans le monde grec antique », Vinciane Pirenne Delforge a fait d’Hérodote le fil rouge de sa série intitulée "Polythéisme grec, mode d’emploi"

Elle consacre deux cours en particulier, à ce « père de l’histoire », ce premier géographe qui tend vers l’ethnographie avant la lettre, du fait de l’abondance du matériau qu’il offre en matière de religion, souligne-t-elle et de la rupture qu’il opère en tant qu’enquêteur par rapport aux poètes qui l’ont précédé

Le cours précédent a montré comment la représentation de la religion grecque peut se révéler en creux dans les descriptions des coutumes étrangères, notamment chez les Scythes et les Perses.

Vinciane Pirenne-Delforge s’est attachée en particulier à la notion de nomos, qui encadre ce qui relève de la religion. Dans la présentation de son cours, elle explique : 

C’est la notion de nomos (coutume, tradition) qui est d’abord explorée afin d’en comprendre la portée dans l’usage d’Hérodote, notamment en regard des débats de son temps sur l’opposition entrenomos et phusis

Cette dernière est entendue non comme nature (une catégorie qui n’est pas encore constituée à l’époque) mais comme la complexion de ce qui croît et se développe indépendamment de l’initiative humaine. 

Les nomoi sont donc des ensembles de comportements et d’usages aussi variés que les peuples qui les portent et, parmi ces usages, on trouve les relations avec la sphère supra-humaine.

Alors comment Hérodote se fait-il historien des religions et du polythéisme ? Et quelle est la place des dieux dans l’Enquête du premier historien, notamment en regard de l’oeuvre d’Homère et de la poésie antérieure ?

Réponse tout de suite, en gagnant l’amphithéâtre du Collège de France, le 22 février 2018.

Bibliographie

Intervenants
  • Historienne, professeur au Collège de France. Elle est titulaire de la Chaire Religion, Histoire et Société dans le Monde Grec Antique.
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......