LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pyramide d'Hellinikon
Épisode 5 :

Dieux grecs ou Dieux des Grecs ? Partie 1

59 min
À retrouver dans l'émission

Qu’est-ce qu’être grec? Quelle est la place de la religion chez Hérodote, alors que les cités grecques affrontent les Perses et, plus tard chez Denis d’Halicarnasse, quand Rome s’affirme ?

Pyramide d'Hellinikon
Pyramide d'Hellinikon Crédits : Schuppi / Wikipedia Commons

Quel est le profil des divinités dans le polythéisme de la Grèce antique et quelle est la capacité à s’identifier à des "dieux grecs" ou des "dieux des Grecs" ? S’interroge Vinciane Pirenne-Delforge, titulaire de la chaire « Religion, histoire et société dans le monde grec antique ».

L’historienne d’origine belge, spécialiste d’Aphrodite et d’Héra, poursuit son interrogation du polythéisme grec, ce « système religieux loin d’être accessible pour nous, selon sa formule… Entrer en pays polythéiste, note-t-elle, c’est arriver dans un monde inconnu où il y a une multitude de dieux, qui nous posent problème à nous Européens du XXIè siècle, puisque nous sommes fondamentalement les héritiers de deux millénaires de christianisme, ou, dit autrement, du système monothéiste.

Dans le cours d’aujourd’hui et celui de demain, elle analyse en particulier la grande question de la tension entre l’unité et la pluralité, inhérente à la représentation des dieux grecs.

Alors qu’est-ce que l’hellénicité, la "Grécité"  dans ce contexte ? L’Hellenikon ? Qu’Hérodote définit ainsi : Même sang et même langue, des établissements communs, des dieux, ainsi que des sacrifices, des mœurs et des manières semblables ? Comment les dieux grecs s’enracinent-ils localement et comment le sanctuaire d’Olympie est-il devenu un lieu commun à tous ? Comment les dieux peuvent-ils favoriser la liberté des Grecs ? 

Comment a été fondée selon les mots d’Hérodote, la plus grande de ces enceintes sacrées, la plus célèbre et la plus fréquentée, appelée Hellènion, dans l’emporion de Naukratis en Egypte ? Que nous apprend la confrontation du texte de l’historien-géographe avec l’archéologie de ce site et avec l’épigraphie ? Quelle est alors l’identité globale des dieux dans le contexte de l’Hellènion, des dieux des Grecs honorés à Naukratis ? 

 Figure 13. North Ionian large bowl with a painted inscription (dipinto) on the inside naming ‘Aphrodite at Naukratis’, c. 575–550 BC. British Museum, 1888,0601.531.
Figure 13. North Ionian large bowl with a painted inscription (dipinto) on the inside naming ‘Aphrodite at Naukratis’, c. 575–550 BC. British Museum, 1888,0601.531. Crédits : British Museum

Vinciane Pirenne-Delforge montre aujourd’hui que :

La communauté constituée par la fréquentation des sanctuaires communs – régionaux et/ou panhelléniques – est une communauté rituelle transitoire, liée à un espace déterminé, et elle ne renvoie pas à une quelconque identité religieuse partagée. 

Quant aux dieux qualifiés de "grecs" dans les discours de certains acteurs des guerres médiques, leur invocation sert à fédérer les forces grecques face à l’armée du roi des Perses. 

Alors les figures divines se dissolvent-elles dans la variété des lieux où elles reçoivent un culte, les fameuses cités grecques, ou bien est-on en mesure de leur attribuer un profil spécifique partagé à plus large échelle ?

Nous gagnons tout de suite l’amphithéâtre du Collège de France, le 1er mars 2018.
 

Bibliographie

Intervenants
  • Historienne, professeur au Collège de France. Elle est titulaire de la Chaire Religion, Histoire et Société dans le Monde Grec Antique.
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......