LE DIRECT
Iris Garcia lors de sa Quinceañera, traditionnel rituel du 15e anniversaire marquant le passage de l’enfance à la féminité dans la culture latino, 6 avril 2002, à Pico-Union, quartier animé d’immigrants latinos à  à Los Angeles, Californie,.
Épisode 9 :

Migration et capital social (suite)

59 min
À retrouver dans l'émission

"Qu’est-ce que le capital social et quelles questions pose cette notion aux chercheurs des sciences sociales"? S’interroge François Héran. Qu’est ce que le capital social appliqué aux théories de la migration?

Iris Garcia lors de sa Quinceañera, traditionnel rituel du 15e anniversaire marquant le passage de l’enfance à la féminité dans la culture latino, 6 avril 2002, à Pico-Union, quartier animé d’immigrants latinos à  à Los Angeles, Californie,.
Iris Garcia lors de sa Quinceañera, traditionnel rituel du 15e anniversaire marquant le passage de l’enfance à la féminité dans la culture latino, 6 avril 2002, à Pico-Union, quartier animé d’immigrants latinos à à Los Angeles, Californie,. Crédits : Gilles Mingasson/Getty Images) - Getty

Agrégé de philosophie, longtemps démographe--sociologue à l’INSEE et l'INED, François Héran titulaire de la chaire « Migrations et sociétés », se partage désormais entre le Collège de France et la direction de l’Institut Convergences Migrations. Dans le cadre de sa nouvelle série "Pourquoi migrer?", il propose d'interroger les facteurs déterminants des migrations. Depuis la semaine passée, il présente et propose une lecture critique des différentes théories de la migration, à partir de la synthèse du rapport Massey dans les années 1990. 

Dans le cours précédent, nous avons vu comment Douglas Massey a notamment mis en avant la notion à succès, mais complexe, de « capital social » dans ses travaux sur les migrations. François Héran revient sur les différentes enquêtes du grand démographe sociologue américain qui a terminé sa carrière à Princeton et, qui a plus ou moins bien lu Pierre Bourdieu, dans son approche du capital social. François Héran s’interroge depuis hier comment  Douglas Massey a pu mettre en oeuvre le capital social dans le cadre de son observatoire de la migration mexicaine et quelles questions peut poser la politique de regroupement familial aux Etats-Unis, pays qui pratique le plus ce regroupement. Pourquoi Douglas Massey ne fait-il pas référence au rôle législatif de l’Etat sur la question du regroupement familial ? demande encore François Héran. Pourquoi le démographe américain distingue-t-il un capital social général et un capital social spécifique?

Parallèlement à ce questionnement, François Héran introduit depuis le cours d'hier les apports de Pierre Bourdieu et de Robert Putnam autour de la notion de capital social. Aujourd'hui, en fin de cours, c'est l'approche de James Coleman qui nous est présentée.

François Héran a cité, précédemment, "Le capital social" de Sophie Ponthieux (La Découverte, 2006), livre qui "fait référence". L’économiste-démographe qui travaille à l’Insee rappelle dans son introduction :

Les contours du capital social sont largement déterminés par les relations, conflictuelles (...) entre la sociologie et l’économie. En 1960, James Duesenberry résumait ainsi la situation des deux disciplines : "L’économie ne parle que de la façon dont les individus font des choix, la sociologie ne parle que du fait qu’ils n’ont aucun choix à faire"

C’est dans les constructions théoriques qui transgressent ce clivage que le capital social va émerger initialement. L’une, celle de James Coleman, traverse la frontière en intégrant les choix rationnels, au sens étroit des économistes, dans la construction d’une théorie sociologique générale. Cela sera la conceptualisation la plus influente pour la suite de la carrière de la notion.

Nous gagnons l'amphithéâtre  du Collège de France, le 7 février 2019, pour la série de François Héran "Pourquoi migrer?" -  Opus 8.

Intervenants
  • Sociologue, anthropologue et démographe. Professeur au Collège de France, titulaire de la chaire « Migrations et sociétés  », directeur de l’Institut Convergences Migrations. Directeur de recherches à l'INED et ancien directeur de l'INED.
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......