LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les régions d’Afrique s’étirant du littoral méditerranéen jusqu’au Sahel, via l’Atlas catalan, par des cartographes juifs de Majorque (Baléares, 1375)
Épisode 11 :

Reflets dans une boule d’or, partie II, les esclaves et l’ivoire

58 min
À retrouver dans l'émission

Qu’est-ce qui était exporté dans l’Afrique du Moyen Age? L’historien-archéologue François-Xavier Fauvelle analyse ce que l'on peut savoir de la traite islamique médiévale des esclaves et comment s’organisait le commerce international des ivoires, du cristal de roche ou même des plumes d’autruche...

Le repos des chameaux, Tanger, par Mariano Fortuny Marsal, v. 1838-1874. The Metropolitan Museum of Art, Collection Catharine Lorillard Wolfe, Legs de 1887
Le repos des chameaux, Tanger, par Mariano Fortuny Marsal, v. 1838-1874. The Metropolitan Museum of Art, Collection Catharine Lorillard Wolfe, Legs de 1887 Crédits : Mariano Fortuny Marsal/The Metropolitan Museum of Art,

Nous voici presque au terme de la série de François-Xavier Fauvelle, intitulée "Introduction aux mondes africains médiévaux". Dans ce cadre, le chercheur, Titulaire de la chaire « Histoire et archéologie des mondes africains »,  propose selon ses mots :

"de revisiter plusieurs royaumes africains sous la catégorie de "royaumes courtiers", lesquels s’emploient à assurer l’interface (écologique, commerciale, politique, religieuse, linguistique...) entre bassins économiques et mondes culturels opposés".

Depuis plusieurs cours, l’historien a notamment analysé les connexions et les interactions des sociétés africaines avec le monde islamique. Après l’or, dans le cours précédent, il s’attache aujourd’hui à l’examen des "marchandises exportées d'Afrique subsaharienne", ce qu’il appelle les "commodités". 

Quand François-Xavier Fauvelle a analysé les interactions entre le monde islamique et les sociétés africaines sur la période du VIIe au XIe siècle, la semaine passée, il avait évoqué déjà différents exemples de traites d’esclaves. Il avait notamment présenté l’exemple des "Zanj":

"Les Zanjnétaient employés, avait-il souligné, dans le monde islamique pour les travaux agraires les plus pénibles, notamment pour la conversion des terres salines du bas-Irak en terres irrigables et cultivables. Nous possédons, avait-il rappelé, une documentation sur cette exploitation servile de type plantation parce qu’il s’y produit, entre 869 et 883, la plus grande révolte d’esclaves que le monde islamique ait connue."

Le cours d’aujourd’hui porte principalement sur les questions, les travaux, mais aussi sur les silences ou traumatismes de mémoire, qui sont liés à la "traite islamique médiévale des esclaves". 

"Comment caractériser et à partir de quelles données, les espaces de la prédation esclavagiste? S’interroge l’historien-archéologue. 

Quelle a été la résistance des sociétés victimes de razzias et de violences, comment se sont-elles organisées en conséquence? Que nous livrent les sources arabes et les traditions orales, telle l’épopée de Soundjata?  Comment comprendre, ce que François-Xavier Fauvelle appelle "la séquence Ghâna-Sûsû-Mâli"? 

Nous partons tout de suite dans une grande enquête transaharienne, qui va des sociétés africaines au Maroc et en l’Inde.

Nous gagnons le Collège de France le 19 décembre 2019 pour le cours de François-Xavier Fauvelle, aujourd’hui "Reflets dans une boule d’or, partie II, les esclaves et l’ivoire"

Pour prolonger :

Notre image de Une est extraite d'un article en anglais, parFrançois-Xavier Fauvelle, "Crossing the Sahara in the Fourteenth Century, How to make the trip from Sijilmasa to Oualata, circa 1352", 13 nov. 2018, Lapham’s Quarterly.

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......