LE DIRECT

Les Cours du Collège de France

les samedis et dimanches de 15h à 16h, rediffusion de 21h à 22h

Les grandes voix du savoir pour tous.

GÉNÉRIQUE COLLÈGE DE FRANCE :

  • Au tout début, quelques notes de " Trinkt Freunde trinkt : Tourdion " Compositeur /interprète : Pierre ATTAIGNANT (Label : Blacklisted records / numéro : 080901-17)
  • " Glenn " (partie instrumentale du morceau qui porte les archives autour de l'histoire du Collège de France) Compositeurs : ( Johann Sebastian Bach , Nicolas Godin , Vincent Taurelle ) ; interprète : Nicolas GODIN, album Contrepoint (Label : Because Music / numéro : 5156169) .
  • " Club nine " (morceau qui accompagne souvent la présentation du cours) Compositeurs : ( Johann Sebastian Bach , Nicolas Godin , Vincent Taurelle ) ; Interprète : Nicolas GODIN, album Contrepoint (Label : Because Music / numéro : 5156169) .
  • Générique de fin, " Green's leaves ". Compositeur et interprète : Chilly Gonzales (Label : Gentle threat / numéro : 018).

Références des archives INA :

  • Claude Lévi-Strauss, dans Radioscopie, France Inter, le mercredi 9 novembre 1988 : "Le professeur du Collège de France est maître de sa chaire, libre..." Il n'a qu'une obligation traiter un sujet nouveau chaque année. C'est le goût de l'exploration intellectuelle, "c'était passionnant"

  • André Gillois livre ses souvenirs sur Bergson au Collège de France au début du XXe siècle : "on faisait la queue pour entrer dans la petite salle n°8 comme pour aller au cinéma", extrait du magazine, Messages de France. Souvenir des hommes que j'ai connus : BERGSON et EINSTEIN (Radio Diffusion Française), enregistré le 26/05/1950

  • Extrait du Cours inaugural de Roland Barthes au Collège de France, enregistré le 11 janvier 1977 : il exprime sa joie d’entrer dans un lieu hors pouvoir et "d’interpréter le Collège comme une des dernières ruses de l’histoire", pour le professeur, il s'agit certes de « chercher » mais aussi de « rêver tout haut sa recherche »

  • Jacqueline de Romilly, extrait du magazine, Le bon plaisir, sur France Culture, le samedi 2 juillet 1988, à propos de la salle des archives : "tout le monde est là", "cette table" où sont mélangés, "scientifiques, littéraires, philosophes, toutes les langues", "tout le monde se lève pour vous voir entrer", "François 1er préside", c'est très émouvant"... "une salle remplie des souvenirs du Collège de France"

  • Autres archives d'ouverture :

  • Yves Laporte sur l'histoire du Collège de France, extrait de l'émission, Agora, France Culture, vendredi 5 juin 1981

  • Yves Bonnefoy explique suite à son élection au Collège de France en 1981 : « Il me semblait qu’une chaire au Collège de France avait pour vocation naturelle non seulement d’expérimenter mais aussi d’écouter la façon d’expérimenter des autres… », dans le cadre du magazine Surpris par la nuit, « L'esprit 81 : la culture en France autour de l'année 81 », le 25 avril 2001, sur France Culture.

Archives pour introduire les leçons inaugurales :

  • Dialogue entre Georges Duby et Pierre Bourdieu sur leurs souvenirs de la leçon inaugurale, G. Duby rappelle que c’est « un rite de passage et une épreuve », « on paraît devant ses pairs »… son souvenir de R. Aron, "vert de peur". "La préparation des cours et séminaires" est "lourde", le " métier de professeur du Collège n'est pas une sinécure", il faut "se surpasser devant cet auditoire inquiétant". Pour P. Bourdieu " on a une sorte de public attachée à la seule parole du professeur"..."les professeurs du Collège", "des hérétiques consacrés"...
  • Extrait de la leçon inaugurale de Pierre Bourdieu en avril 1982, « l’efficacité proprement magique du rituel », reportage au Collège de France et archive, diffusés dans le cadre du magazine, Le bon plaisir « Pierre Bourdieu » sur France Culture, diffusion le 23 juin 1990.
  • Françoise Héritier, ancienne élève de Claude Lévi-Strauss se souvient de la leçon inaugurale de son maître et de son émotion de découvrir qu’il n’y avait pas que ses disciples et des universitaires, mais aussi Alain Cuny dans le public au Collège de France… « il n’y avait pas que nous », extrait du magazine, Le bon plaisir « Claude Lévi-Strauss », sur France Culture, le 25 octobre 1986

TOUTES LES DIFFUSIONS

Huit leçons lues (7/8) : Leçon inaugurale de Claude Lévi-Strauss
59 min
LE 26/08/2017

Qu’est-ce que l’anthropologie sociale? s'interroge Claude Lévi-Strauss. Comment oscille-t-elle entre théorie et observation? Qu’est-ce qui relève de la...

Huit leçons lues (6/8) : Leçon inaugurale de Raymond Aron
59 min
LE 20/08/2017

Quel est le libéralisme de Raymond Aron? Comment la sociologie est-elle "une science de la société moderne ?" Pourquoi revenir sur l'opposition entre Durkheim...

Huit leçons lues (5/8) : Leçon inaugurale de Michel Foucault
59 min
LE 19/08/2017

Quelle est cette volonté de vérité dans nos discours, qui a traversé tant de siècles de notre histoire ? demande Michel Foucault dans sa leçon inaugurale....

Huit leçons lues (4/8) : Leçon inaugurale de Jacqueline de Romilly
1h
LE 13/08/2017

Quel travail sur les mots et les textes grecs ? demande Jacqueline de Romilly. Comment cet incessant questionnement de la formation et du développement...

Huit leçons lues (3/8) : Leçon inaugurale de Jean-François Champollion
59 min
LE 12/08/2017

Comment introduire la grammaire égyptienne et ouvrir une riche tradition orientale et archéologique au Collège de France, malgré un bref passage dans l’institution...

Huit leçons lues (2/8) : Leçon inaugurale de Jacques Berque
1h
LE 06/08/2017

N’est-il pas difficile, voire impossible de se pencher sur l’Islam, avec les précautions, mais aussi les exigences de l’histoire, demande Jacques Berque...

Huit leçons lues (1/8) : Leçon inaugurale de Fernand Braudel
1h
LE 05/08/2017

Les hommes font-ils l’histoire ? "Non" répond Fernand Braudel dans sa leçon inaugurale, "l’histoire fait aussi les hommes et façonne leur destin – l’histoire...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.