LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pub pour 1 machine à vapeur, 1890/Triomphes et merveilles du 19e siècle, 1899, icône du satellite de Télécommunication
Épisode 8 :

Vagues schumpétériennes

59 min
À retrouver dans l'émission

Comment stimuler la croissance? Quelles différences entre pays développés et pays émergents ? Que pouvons-nous tirer des vagues technologiques ? Quel rôle joue l'adaptabilité ? Quels sont les liens entre démocratie et croissance, entre PIB par tête et bonheur? Comment mesurer le bien-être ?

Pub pour 1 machine à vapeur, 1890/Triomphes et merveilles du 19e siècle, 1899, icône du satellite de Télécommunication
Pub pour 1 machine à vapeur, 1890/Triomphes et merveilles du 19e siècle, 1899, icône du satellite de Télécommunication Crédits : Le Moniteur de l'industrie et des arts, Boyd J. Penny, MaxxL, Collège de France

Nous voici arrivés, ce matin, au terme de la série de cours que Philippe Aghion a consacrée à la théorie et aux politiques de croissance en 2015.

Des Etats-Unis à la Chine et l'Inde, en passant par la Suède, la France, quelques pays européens et l'Amérique Latine, cet économiste passionné, qui a enseigné à Oxford et Harvard confronte son approche de la croissance aux débats économiques de notre nouveau siècle. Le modèle qu’il a construit avec son collègue Peter Howitt est inspiré des intuitions de Joseph Schumpeter et repose sur l’innovation. Or cette croissance par l’innovation génère de nombreuses destructions-créatrices. Dans ce cours, Philippe Aghion nous présente finalement une position au centre de plusieurs approches en valorisant le "rôle intelligent de l’Etat".

Philippe Aghion qui a été membre de la commission Attali pour la libération de la croissance et qui a travaillé avec l’équipe de campagne de François Hollande en 2012, dans une interview récente donnée aux Echos rappelait à propos des choix de politique française (Guillaume de Calignon, 28 sept. 2016) :

"Le problème, ce n'est pas juste de réduire le déficit public, c'est de le faire sans peser sur la croissance. Pour cela, il fallait mener de front une véritable réforme de l'Etat et une réforme de notre fiscalité pour la rendre plus simple et moins dissuasive pour l'investissement et l'innovation. La réduction du déficit n'est pas une fin en soi. C'est un moyen. L'objectif final d'un gouvernement doit être la croissance et l'emploi pour améliorer le bien-être de la population."

Le cours de ce matin au travers de nombreux exemples revient justement sur ces enjeux de politiques de croissance tout en interrogeant la façon dont les pays prennent ou pas les vagues technologiques, de la machine à vapeur à l’électrification et aux TIC, les Technologies de l’Information et de la Communication. Philippe Aghion affirme ne pas croire aux "trappes absolues". Dans la même interview aux Echos, il alerte néanmoins :

"Il faut penser aux perdants. Car les réformes peuvent faire des perdants. Et à ceux-là, il faut proposer des solutions, leur dire comment on va les accompagner pendant la réforme."

Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France pour le cours de Philippe Aghion intitulé "Vagues schumpétériennes", le 10 novembre 2015.

Pour prolonger :

Bibliographie autour de la croissance et contributions de P. Aghion
Bibliographie autour de la croissance et contributions de P. Aghion Crédits : Economica / Markus Haller / Fayard-Collège de France
Intervenants
L'équipe
Réalisation
Coordination
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......