LE DIRECT
Feu / insecte femelle Ephémère / Les Éléphants d'Afrique de Tournemine
Épisode 1 :

L'évolution humaine et l'enjeu énergétique

58 min
À retrouver dans l'émission

Quelles sont les stratégies des espèces animales pour extraire de l’énergie et l’allouer à différentes grandes fonctions, grandir, se reproduire, se réparer et à différents organes, le cerveau, le tube digestif ? De la préhistoire à aujourd'hui, Jean-Jacques Hublin analyse l'importance de l'énergie.

Feu / insecte femelle Ephémère / Les Éléphants d'Afrique de Tournemine
Feu / insecte femelle Ephémère / Les Éléphants d'Afrique de Tournemine Crédits : WikiCommons

Rediffusion du 08/12/2017

Comment la construction de l'habitat par les homos sapiens intervient dans la neutralité thermique? Comment la taille du territoire sur un cycle d'une année pour les chasseurs-cueilleurs peut-elle varier selon s'ils arpentent une zone chaude ou froide du globe? Comment l'invention du couteau, l'introduction de la cuisson ont-ils neutralisé les effets thermiques de l'alimentation. Enfin, en quoi aimeriez-vous, vous réincarner ? En être éphémère, l'insecte, ou à longévité, comme l'éléphant? demande Jean-Jacques Hublin à ses auditeurs au collège de France. Quelle est la longévité des homo sapiens par rapport aux autres mammifères? 

Nous retrouvons l'éminent paléo-anthropologue, auréolé de sa dernière découverte en équipe, au Maroc, aux côtés de Abdelouahed Ben-Ncer, de l'Institut national d'archéologie et du patrimoine, ils ont mis à jour "l’homme de Jebel Irhoud", "le plus vieux des Homo sapiens, âgé de 300.000 ans" - "homo sapiens serait donc plus ancien que que ce qu'on pensait", commente le magazine Sciences et Avenir

Fidèle à son approche pluridisciplinaire, à la pointe des innovations techniques, Jean-Jacques Hublin, professeur à l'Institut Max Planck d'Anthropologie Evolutionnaire (à Leipzig), en Allemagne, professeur invité titulaire de la chaire internationale de paléoanthropologie au Collège de France, nous propose une nouvelle série de cours intitulée, « Traits de vie et contraintes énergétiques au cours de l’évolution humaine »

Il s'agit d'analyser, "le rapport entre l’énergie et l'évolution humaine", pour nous convaincre à l'issue de cette série de cours, "que l’énergie est la chose la plus importante du monde y compris pour l’évolution humaine et pour l’évolution des organismes en général."

Dans ce cours d'introduction, il nous présente, le "métabolisme basal", c'est-à-dire, l'énergie qui est nécessaire à notre corps pour rester en vie. Il explique que l'extraction de l'énergie de l'environnement et la consommation de l'énergie pour notre corps va être modulée en particulier par l'environnement artificiel que les hommes créent autour d'eux. 

Et nous gagnons le Collège de France, le  10 octobre 2017 pour le cours de Jean-Jacques Hublin, « Traits de vie et contraintes énergétiques au cours de l’évolution humaine »

Pour prolonger: 

Sa leçon inaugurale a été publiée chez Fayard en 2017 sous le titre, Paléoanthropologie du genre Homo. Et avec Bernard Seytre, il a publié Quand d'autres hommes peuplaient la terre : nouveaux regards sur nos origines, chez Flammarion, en 2008..

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Paléoanthropologue, professeur au Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology de Leipzig, titulaire de la chaire Paléoanthropologie au Collège de France.
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......