LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
mage classique de Lao Tseu s’en allant vers l’Ouest monté sur un buffle/Vue du Grand Buddha Vairocana, grottes de Longmen, plan rapproché sur l'auréole au graphisme typiquement chinois ( Luoyang, Chine)
Épisode 9 :

Tianzhu, le pays du Bouddha, : l'autre Pays du milieu ou le seul et vrai Pays du milieu ?

59 min
À retrouver dans l'émission

Quelles sont les relations entre le bouddhisme et le taoïsme en Chine ? Quel est « le décentrement radical » qu’entraîne « en Chine l’introduction du bouddhisme », demande la sinologue Anne Cheng. Comment l’Inde bouddhique a-t-elle pu devenir le Pays du Milieu?

mage classique de Lao Tseu s’en allant vers l’Ouest monté sur un buffle/Vue du Grand Buddha Vairocana, grottes de Longmen, plan rapproché sur l'auréole au graphisme typiquement chinois ( Luoyang, Chine)
mage classique de Lao Tseu s’en allant vers l’Ouest monté sur un buffle/Vue du Grand Buddha Vairocana, grottes de Longmen, plan rapproché sur l'auréole au graphisme typiquement chinois ( Luoyang, Chine) Crédits : Wikicommons, Fanghong

Comment a débuté la très forte tradition des pèlerinages des Chinois vers "l’Inde céleste", en empruntant des routes, souvent très périlleuses, comme celle qui passe par le désert de Gobi? 

Nous achevons ce matin, le troisième cycle de la vaste enquête d'Anne Cheng, titulaire de la chaire «Histoire intellectuelle de la Chine», enquêtea consacrée à la question de "l’Autre" en Chine, du rejet des Barbares aux marges de l’Empire Han, au début de l’ère chrétienne. La Chine des Han a commencé à prendre en compte d’autres centres de civilisation et elle a fait la découverte fascinée et ambivalente de l’Inde bouddhique. Cette interrogation sur un regard qui se porte au-delà des marges du Pays du Milieu, s'inscrit dans le cadre de sa grande série pluriannuelle, intitulée,  "Universalité, mondialité, cosmopolitisme - Chine, Japon, Inde », série au cours de laquelle, l’historienne de la pensée chinoise propose « d’interroger, selon sa formule, la prétention chinoise à l’universalité et à la centralité». 

Depuis les cours précédents, Anne Cheng s’attache à analyser grâce aux extraits des sources chinoises, dites dans leur formulation sonore et traduites aussitôt, les termes des relations complexes et de l’intégration ambivalente du bouddhisme à la culture chinoise à la fin de la dynastie Han, - la légende d’un Lao Zi disparaissant vers l’Ouest et faisant de Bouddha un de ses disciples à son retour, étant très révélatrice de ce point de vue des rivalités et de l’appropriation du bouddhisme. 

En parallèle des querelles des moines prônant une centralité indienne et ceux en faveur d’une préséance taoiste se dessinent les débats entre les interprétations des traducteurs aujourd’hui. Dans la belle interview qu’Anne Cheng a donné à la revue Vacarme en 2010,elle rend hommage, comme dans ce cours, au travail collectif autour des sources chinoises anciennes : 

"Je suis convaincue qu’on ne peut surmonter la grande technicité linguistique requise pour saisir le cœur des textes anciens et que, plus généralement, on ne saurait approcher un quelconque aspect de la réalité chinoise, si énorme et complexe, qu’en y allant à plusieurs, à partir d’une démultiplication des points de vue et des méthodes d’approche. La seule chose qui puisse justifier ma présence" au Collège de France, "est d’animer la discipline sinologique, de mobiliser les compétences réelles et nombreuses dont elle dispose. Je suis particulièrement heureuse de l’aventure qui vient d’être lancée en commun avec les Éditions des Belles Lettres, une édition bilingue de textes anciens dont les deux premiers volumes sont parus, dus à Jean Levi, grand spécialiste de la Chine ancienne, et à l’une de mes anciennes doctorantes, Béatrice L’Haridon." (dont nous allons découvrir l’oeuvre dans le cours d'aujourd'hui). 

"Quand j’étais au lycée et que, comme beaucoup, je piochais des traductions dans les Budé, je rêvais de quelque chose d’équivalent pour le chinois. Je suis heureuse du résultat, mais plus encore peut-être de la manière dont nous y sommes parvenus. Ce projet est une manière de cultiver l’amitié : entre chercheurs ; avec l’éditeur, qui a fait un travail remarquable ; et — c’est à espérer — avec les lecteurs. L’esprit, pour le coup, est bien confucéen, confiant en l’idée qu’une sympathie ou qu’une amitié se propage de proche en proche, puis de loin en loin."  

Et nous gagnons l’amphithéâtre du Collège de France, le 25 janvier 2018  pour le cours d’Anne Cheng , "Universalité, mondialité, cosmopolitisme - Chine, Japon, Inde - suite », aujourd’hui « Le pays du Bouddha : l'autre Pays du milieu ou le seul et vrai Pays du milieu ?"

"Bibliothèque chinoise", Collection bilingue dirigée par Anne Cheng, Marc Kalinowski et Stéphane Feuillas aux Belles Lettres
"Bibliothèque chinoise", Collection bilingue dirigée par Anne Cheng, Marc Kalinowski et Stéphane Feuillas aux Belles Lettres Crédits : Belles Lettres
Intervenants
  • Sinologue, titulaire de la chaire « Histoire intellectuelle de la Chine » au Collège de France.
L'équipe
Réalisation
Coordination
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......