LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Harry de Lange , J.T. Bakker , Fabien Eboussi Boulaga, Jose Miguez Bonino et  Anton Gerrit Honig (jr.), lors d'un congrès à Kampen, Pays-Bas, 1974

Yala Kisukidi : Se libérer par la philosophie, ou se libérer de la philosophie?

45 min

Ce soir, Frédéric Worms reçoit la philosophe Yala Kisukidi

Harry de Lange , J.T. Bakker , Fabien Eboussi Boulaga, Jose Miguez Bonino et  Anton Gerrit Honig (jr.), lors d'un congrès à Kampen, Pays-Bas, 1974
Harry de Lange , J.T. Bakker , Fabien Eboussi Boulaga, Jose Miguez Bonino et Anton Gerrit Honig (jr.), lors d'un congrès à Kampen, Pays-Bas, 1974 Crédits : Punt (ANEFO)

La « philosophie africaine » sur laquelle travaille désormais Yala Kisukidi, ce n’est pas un syntagme neutre. Ce fut d’abord un livre imposé du dehors : « la philosophie bantoue » supposée par les colons. Dès lors, comment s’en libérer ? Est-ce en revendiquant une philosophie africaine, une autre modernité, saisie par sa critique et sa face oubliée, reniée, violentée? Un Atlantique noir (comme dans le livre de Gilroy, qu’elle vient de préfacer)? Ou plus radicalement comme dans La crise du Muntu de Boulaga : faire autre chose, qu’il ne faut plus nommer? Mais ne plus nommer, et le justifier, n’est-ce pas encore philosopher? Est-ce là un piège, ou une ouverture? Aucune philosophie en tout cas, aujourd’hui, qui ne soit traversée par ces questions; et aucune sortie de la philosophie, qui ne soit encore aussi travaillée par la philosophie. C’est cette tension de toute façon qui libère, c’est d’elle qu’il faut repartir.

O U V R A G E C O L L E C T I F : _Ecrire l'Afrique-monde : Ateliers de la pensée tenus à Dakar et à Saint-Louis du Sénégal du 28 au 31 octobre 2016 (_sous la direction d' Achille Mbembe et Felwine Sarr - Editions Philippe Rey

Écrire l’Afrique-Monde  Ateliers de la Pensée | Dakar, Saint-Louis-du-Sénégal, 27-31 octobre 2016
Écrire l’Afrique-Monde Ateliers de la Pensée | Dakar, Saint-Louis-du-Sénégal, 27-31 octobre 2016 Crédits : Editions Philippe Rey

En ce début de siècle, l’Afrique apparaît comme l’un des théâtres principaux où se jouera l’avenir de la planète. Pour ses habitants et ses diasporas – tous ceux qui pendant longtemps ont été pris dans les rets du regard conquérant d’autrui –, le moment est propice de relancer le projet d’une pensée critique, confiante en sa propre parole, capable d’anticiper et de créer des chemins nouveaux à la mesure des défis de notre époque.

Il nous a semblé qu’il fallait inventer une plate-forme libre, qui favorisât l’énonciation d’une parole plurielle, ouverte sur le large. C’est pour cette raison que s’est tenue du 28 au 31 octobre 2016 à Dakar et à Saint-Louis- du-Sénégal la première édition des Ateliers de la pensée. Une trentaine d’intellectuels et d’artistes du Continent et de ses diasporas se sont réunis pour réfléchir sur le présent et les devenirs d’une Afrique au cœur des transformations du monde contemporain.

Leurs textes, présentés dans cet ouvrage, traitent de questions liées à la décolonialité, à l’élaboration d’utopies sociales, à la condition planétaire de la question africaine, à la quête de nouvelles formes de production du politique, de l’économique et du social, à l’articulation de l’universel et du singulier, à la littérature et à l’art, à la reconstruction de l’estime de soi, à la pensée de l’en-commun… Des regards croisés qui éclairent d’un jour nouveau les enjeux d’une Afrique en pleine mutation, ouverte à l’univers de la pluralité et des larges.

Ce livre est un appel général et pressant à reprendre de vieux combats jamais clos et à en engager d’autres qu’appellent les temps nouveaux.

Achille Mbembe et Felwine Sarr

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......