LE DIRECT
Dominique Bona

« Eté 1914, il n’y a plus d’hommes à Paris… »

44 min

Jean-Christophe Rufin reçoit Dominique Bona, romancière et biographe

Dominique Bona
Dominique Bona Crédits : corinne AMAR - Radio France

L'œuvre de Dominique Bona est dédiée aux femmes, à leur talent, à leurs luttes, à leurs créations…

Son enfance à Perpignan, l’importance du paysage méditerranéen, de l’enracinement en Catalogne française. Arthur Conte, la figure paternelle, historien, homme politique et écrivain. « L’exil » à Paris, l’école et les études de lettres modernes. L’attrait de la lecture. La littérature est un jardin secret, un domaine à préserver, elle permet de cultiver sa propre route.

Son premier roman « Les heures volées » se situe en Catalogne, puis paraît « Argentina ». Viennent ensuite la publication de biographies, celles notamment de Berthe Morisot et de Camille Claudel, femmes artistes et passionnées qui devaient répondre à cette question : comment concilier vie artistique et vie familiale ? Berthe Morisot est à la recherche d’harmonie tandis que Camille Claudel est dans la rupture. Comment les femmes pouvaient-elles signer leur vie ?

En racontant un destin le genre biographique se rapproche du roman.

Dans son dernier livre Dominique Bona raconte un épisode de la vie de Colette et de ses amies à partir de l’été 1914 à Paris.

Références musicales : Bachianas Brasileiras No. 5, par Wayne Shorter ; Album Alegria

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......