LE DIRECT
le monde 1900

"Ah ! La Belle époque !" : aux sources d'un fantasme historique

2 min
À retrouver dans l'émission

En une étude passionnante, l'historien Dominique Kalifa analyse la genèse lente et houleuse de ce moment-clé de notre imaginaire historique.

le monde 1900
le monde 1900 Crédits : AFP

C'était un temps bien délectable, celui de l'Expo, de la République triomphante, des frou-frous et des flonflons, de Marie Curie et de la Belle Otéro, de Toulouse-Lautrec et du Moulin-Rouge , c'était l'époque 1900, une "Belle époque" qui se perdit corps et biens, hachée dans la boue des tranchées. Un temps dont, toujours, on aura la nostalgie tant il représente l'art de vivre à la française. À cette certitude, l'historien Dominique Kalifa oppose un devoir d'inventaire. Analyse passionnante, menée dans cette Véritable histoire de "La Belle époque" /Fayard (et tout est dans les guillemets), qui nous montre que "1900", ce nonobstant la mémoire de Montmartre et du caf'conc', ne fut pas toujours un objet de nostalgie, qu'elle fut même la cible d'une moquerie cinglante que Paul Morand exprima dans un pamphlet resté célèbre. Il faut attendre l'Occupation et l'émission "Ah ! La Belle époque !", produite à Radio-Paris, pour voir se constituer en véritable lieu de mémoire et fantasme collectif la période 1900, une songerie relayée par les médias et le monde du spectacle . Cet objet imaginaire survécut à l'Occupation, relancé qu'il fut, dès 1945, par le documentaire de Nicole Védrès et maints films "qualités françaises" (Renoir, Autant-Lara, etc...). Chacun la redéfinissant à sa manière : opulence bourgeoise ou avant-gardisme frénétique. Depuis lors, chaque décennie (et ce dans maints pays du monde) s'est approprié "1900" pour faire du "bonheur à la française", en sus d'un emblème de jouissance et de festoiement, un formidable espace de rentabilité.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......