LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vladimir Horowitz - Francfort, Allemagne, 1986

Vlad l'enchanteur : une vie d'Horowitz

2 min
À retrouver dans l'émission

Une biographie électrique et synthétique de Jean-Jacques Groleau, qui nous fait redécouvrir la vie du plus grand mythe pianistique du XXème siècle.

Vladimir Horowitz - Francfort, Allemagne, 1986
Vladimir Horowitz - Francfort, Allemagne, 1986 Crédits : AFP / DPA - AFP

Centaure, mi-homme, mi-piano, doté d'une mémoire phénoménale, d'une digitalité hallucinante et d'une sensibilité à fleur de peau qui le rendirent capable d'exceller autant dans les répertoires les plus pyrotechniques (Liszt, Rachmaninov, Scriabine, Chopin) que dans la confidence la plus intimiste (Schumann, Schubert, Debussy), voire les audaces philologiques les plus insolites (Clementi, Scarlatti), Vladimir Horowitz fut sans doute, avec Richter, le plus grand mythe pianistique du XXème siècle. Né Ukrainien, dans la Russie des tsars, en 1903, mort citoyen américain, dans son hôtel particulier new-yorkais en 1989, désireux au départ d'une carrière de compositeur, fasciné par le chant, il pulvérise dans les années 20 les techniques du clavier et les pratique virtuoses, entamant, sur scène et en studio, une carrière planétaire coupée de longues retraites dues à de fréquentes périodes mélancoliques et dépressives. L'excellente biographie de Jean-Jacques Groleau nous expose avec précision la courbe de vie de celui dont Clara Haskil déclarait qu'il était "le diable au piano". (Actes Sud)

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......