LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La lanceuse d'alerte Frances Haugen dans l'émission 60 Minutes sur CBS, ce dimanche.

Pannes en tout genre chez Facebook

3 min
À retrouver dans l'émission

En raison d’un appel à la grève de la CGT Radio France, dans le cadre d’un préavis national pour la défense des services publics, nous ne sommes pas en mesure de diffuser l’intégralité de nos programmes habituels. Nous vous prions de nous en excuser.

La lanceuse d'alerte Frances Haugen dans l'émission 60 Minutes sur CBS, ce dimanche.
La lanceuse d'alerte Frances Haugen dans l'émission 60 Minutes sur CBS, ce dimanche. Crédits : AFP PHOTO /ROBERT FORTUNATO FOR CBS NEWS/60MINUTES - AFP

Le scandale autour de Facebook n'en finit plus d'enfler depuis les révélations du Wall Street Journal. Quels risques pèsent sur l'entreprise ? 

Après 6 heures d’une panne mondiale sans précédent, les services de Facebook Instagram et WhatsApp ont réémergé dans la nuit. Le site américain The Verge, qui traite de l'actualité technologique, s’étonne encore qu’il ait fallu qu'une poignée d’ingénieurs se déplacent physiquement dans le data center de Santa Clara en Californie pour procéder à une réinitialisation manuelle !

L’impact de cette panne est néanmoins sévère. Elle a montré comment Facebook, utilisé tous les mois par 3 milliards et demi de personnes, est devenue une plateforme pivot dans le monde entier, avec ses services de messageries, de vidéo en direct ou de réalité virtuelle. Dans certains pays, Facebook est synonyme d’Internet, comme en Inde, au Birmanie. Et puis on imagine aussi que la panne d'Instagram ait eu un impact sur la “fashion Week” de Paris. Il suffisait de lire hier les nombreuses blagues qui circulaient sur Twitter à propos des influenceuses soi-disant bientôt au chômage...

Certains s’en sont réjoui, comme le lanceur d’alerte Edward Snowden, qui a tweeté depuis la Russie que sans Facebook et Instagram, le monde devenait plus sain. D’autres se sont alertés de la précarité des économies de plus en plus digitalisés face aux aléas techniques. Une certaine confiance en Facebook pourrait être rompue. L’action du groupe a perdu presque 5% de sa valeur hier sur les marchés financiers. Surtout, la panne mondiale survient au moment où une ancienne ingénieure, Frances Haugen, accuse documents à l’appui le groupe de choisir "les profits plutôt que la sûreté" de ses utilisateurs dans un entretien diffusé par la chaîne américaine CBS.

La lanceuse d’alerte sera entendue par une commission parlementaire dans les prochaines heures, à Washington. Elle répétera sans doute à propos d'Instagram ce qu’elle a écrit dans des remarques préalables : “Lorsqu’on s’est rendu compte que les voitures étaient plus sûres avec des ceintures de sécurité, le gouvernement a pris des mesures. Aujourd’hui, le gouvernement s’en prend à ceux qui ont prescrit des opioïdes. Je vous implore de faire la même chose ici", devrait-elle déclarer devant les parlementaires. Cependant, comme le remarque l'analyste de la Silicon Valley Benedict Evans : peut-on imaginer une mesure juridique contre un média social poussant à la dépression qui ne s’appliquerait pas aux magazines de mode ?

L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......