LE DIRECT
La Ministre de la Défense allemande Annegret Kramp-Karrenbauer  et le Secrétaire de la Défense Américain Mark Esper lors d'une conférence de presse à la Conférence de Munich le vendredi 14 février.

A Munich, la dégradation des relations transatlantiques mise en mots

11 min
À retrouver dans l'émission

Entre Etats-Unis et Union européenne, la fracture était déjà bien entamée à la Conférence de Münich l'année dernière, juste après le retrait de Washington de l’accord multilatéral sur le nucléaire iranien. Depuis, les Etats-Unis se désengagent tous azimuts et l'UE n'a pas tari de reproches hier.

La Ministre de la Défense allemande Annegret Kramp-Karrenbauer  et le Secrétaire de la Défense Américain Mark Esper lors d'une conférence de presse à la Conférence de Munich le vendredi 14 février.
La Ministre de la Défense allemande Annegret Kramp-Karrenbauer et le Secrétaire de la Défense Américain Mark Esper lors d'une conférence de presse à la Conférence de Munich le vendredi 14 février. Crédits : THOMAS KIENZLE - AFP

C’est parmi ce qu’il y a eu de plus spectaculaire à observer lors de la 56e Conférence sur la sécurité, ce week-end à Münich : les désaccords entre alliés exposés au grand jour, la dégradation des relations transatlantiques mise en mots.

Que ce soit dans le discours du président allemand, accusant les Etats-Unis de tourner le dos à la communauté internationale et de mettre leur intérêt propre au-dessus des autres. Que ce soit la réponse ironique de Mike Pompeo un peu plus tard : « j’ai le plaisir de vous annoncer » a lancé le secrétaire d’Etat américain à son auditoire, « que l’idée selon laquelle l’alliance transatlantique serait morte, est grandement exagérée ». Mike Pompeo a peut-être l'art de la litote... Entretien avec le journaliste spécialiste des questions de Défense au Monde diplomatique, Philippe Leymarie.

On approche peut-être la fin d'une certaine naïveté européenne dans le domaine de l'industrie de l'armement. Des fonds importants - entre six et et une dizaine de milliards d'euros, c'est encore en discussion - seront bientôt réservés à des programmes de recherche et développement dans le domaine militaire, sur le territoire européen. Une espèce de préférence européenne est en train de se monter, de se construire. A Bruxelles, on songe à fermer la porte aux sociétés américaines, mais aussi britanniques.    Philippe Leymarie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......