LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Attentat dans un centre commercial de la capitale, il y a quelques semaines

Afghanistan. Vingt ans après la prise de Kaboul par les talibans, quelle unité nationale possible ?

9 min
À retrouver dans l'émission

Il y a 20 ans les Talibans entraient dans Kaboul, entérinant une première victoire stable sur les factions afghanes issues de la guerre contre les soviétiques.

Attentat dans un centre commercial de la capitale, il y a quelques semaines
Attentat dans un centre commercial de la capitale, il y a quelques semaines Crédits : Omar Sobhani - Reuters

Après des années de conflit interne, ils avaient réussi en seulement 2 ans à réaliser ce qu'aucun autre groupe n'avait pu faire. Pendant cinq années, ils dirigèrent l'Etat Islamique d'Afghanistan tout en combattant les armées qu'ils avaient évincées.

L'intervention américaine de 2001 a chassé les Talibans du pouvoir mais ils focalisent aujourd'hui encore toutes les attentions, soit comme cible militaire, soit comme interlocuteur privilégié pour une solution politique. Depuis leur apparition fulgurante en 1994, le conflit afghan ne semble plus pouvoir se résoudre sans leur participation.

Depuis 15 ans, le scénario de la guerre en Afghanistan se renouvelle avec plus ou moins de vigueur : la vie du gouvernement démocratique coexiste avec une activité armée intense, renouvelée chaque année lors des grandes « offensives de printemps » menées par les Talibans. Celle de cette année s'appelle « l'Opération Omari », du nom du dirigeant fondateur, Mollah Omar, dont la mort a été officiellement annoncée pendant l'été 2015.

Le gouvernement élu d'Ashraf Ghani tente de garder le contrôle, avec l'appui toujours limité de la coalition internationale, essentiellement américain. Barack Obama a annoncé le maintien de 8400 soldats jusqu'à la fin de son mandat.

Mais le danger pour Kaboul s'est accéléré ces deux dernières années : depuis 2015 l'Etat Islamique tente de prendre pied en Afghanistan et cette année notamment, les Talibans ont remporté des succès militaire importants dans le Sud du pays. Depuis le début de l'année 2016, Kaboul subit de nombreux attentats.

Depuis 2015 aussi cependant, les pays de la région font pression pour un changement : la Chine, mais aussi l'Inde, l'Iran, et surtout le Pakistan – soutien historique des Talibans – se sont engagés pour accroître la sécurité dans la région.

Des pourparlers de paix entre Talibans et le gouvernement afghans ont été entamés mais ils n'ont toujours pas apporté de solution concrète et semblent interrompus depuis le début de cette année.

Existe-t-il une perspective crédible pour la paix en Afghanistan? Après 15 ans, quels nouveaux facteurs nationaux et internationaux pourraient amener à un changement?

Xavier Martinet

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • chercheur à l'IRIS, spécialiste de l'Irak, de la Syrie, de l'Afghanistan et de l'Iran
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......