LE DIRECT
La dirigeante du Parti des Travailleurs, Louiza Hanoun, lors d'un meeting électoral samedi dernier

Algérie. Législatives : le contexte socio-politique du scrutin

9 min
À retrouver dans l'émission

11 500 candidats, 462 sièges, une majorité absolue recherchée par le FLN en alliance avec le Rassemblement national démocratique (RND). Ces législatives, qui afficheront peut-être un taux d’abstention élevé, se déroule dans une période de fin de règne (maladie du président).

La dirigeante du Parti des Travailleurs, Louiza Hanoun, lors d'un meeting électoral samedi dernier
La dirigeante du Parti des Travailleurs, Louiza Hanoun, lors d'un meeting électoral samedi dernier Crédits : Billal Bensalem / NurPhoto - AFP

Qu’est-ce que le mode de scrutin, dit proportionnelle départementale à un tour ? Comment décrire le paysage partisan ? Le FLN, parti unique jusqu’en 1988, détenait 221 sièges dans la précédente législature, à quoi il fallait ajouter les 68 sièges du RND pour obtenir la majorité absolue. Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RDC) a décidé de ne pas boycotter le scrutin. On dit les islamistes divisés, mais les idées islamistes restent-elles vivaces ?

Que dire des opinions publiques, compte tenu de deux tendances lourdes : la mauvaise situation de l’économie algérienne ; la déconnexion entre la société dans sa diversité et le pouvoir, certains disent même l’État ? Quel rôle joue l’institution militaire ? Peut-on être raisonnablement inquiet de la transition politique qui ne manquera pas de survenir ? (Th. G.)

Sur sa chaîne Youtube Dzjoker Chemsou , DZ Joker énumère dans son clip video les laissés-pour-compte de la société algérienne : une sorte de slam subversif dont la conclusion a inspiré sur Twitter le hashtag مانسوطيش #mansotich, «je ne vais pas sauter le pas» (je ne vais pas aller voter) :

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......