LE DIRECT
Mercedes, BMW, Porsche, VW (et leurs marques Bentley, Bugatti, Lamborghini, Rolls Royce, Mini, Maybach, ) écoulent la majorité de leurs produits à forte marge bénéficiaire aux Etats-Unis et en Chine

Allemagne. Les conséquences du protectionnisme du président Trump sur les exportations allemandes aux États-Unis

10 min
À retrouver dans l'émission

.L’Allemagne a été le premier exportateur mondial de 2003 à 2009, après avoir remis à niveau l’ex-RDA, ce qui n’était pas une mince tâche. Elle occupe aujourd’hui le second rang mondial, dix pour cent de ses exportations allant vers les seuls États-Unis.

Mercedes, BMW, Porsche, VW (et leurs marques Bentley, Bugatti, Lamborghini, Rolls Royce, Mini, Maybach, ) écoulent la majorité de leurs produits à forte marge bénéficiaire aux Etats-Unis et en Chine
Mercedes, BMW, Porsche, VW (et leurs marques Bentley, Bugatti, Lamborghini, Rolls Royce, Mini, Maybach, ) écoulent la majorité de leurs produits à forte marge bénéficiaire aux Etats-Unis et en Chine Crédits : Fabrice COFFRINI - AFP

Or, la nouvelle présidence Trump est ouvertement protectionniste et dénonce des accords de libre échange. Elle l’a d’ailleurs montré dès le début, dans ses relations avec le Mexique au sein de l’ALENA et dans son retrait du traité de libre échange avec onze pays d’Asie-Pacifique.

Certes, il faut voir si Donald Trump tiendra ce cap, s’il y a des différences entre les paroles et les actes et s’il affrontera des oppositions en interne. Néanmoins, cela aura des répercussions sur la position de l’Allemagne aux Etats-Unis, laquelle y dispose de 3 500 filiales. Les secteurs exposés sont ceux de l’automobile, des machines-outils, des industries pharmaceutiques et de l’électronique.

Comment prendre la mesure de ce danger, vu de Berlin ? (Th. G.)

Ces deux documents produits par le groupe industriel allemand VW - Audi -Seat - Skoda (chiffre d'affaires 2015 : 213.292 milliards d'€, 610,076 salariés en propre, sans compter les dizaines de milliers d'emploi dans le monde entier chez les milliers de concessionnaires des 4 marques) montre les processus automatisés de fabrication de leurs produits haut de gamme, à l'horizon 2025 :

Jörg Rocholl talks about the dangers of the resurgent threat of protectionism. He's President of the ESMT in Berlin, and a founding signatory to a declaration by 29 international universities opposing economic nationalism.

The US is one of the German automotive industry's key markets, so Donald Trump's protectionist plans are unnerving the sector. What does the President of the German Association of the Automotive Industry, Mathias Wissmann, have to say about them?

.

President Donald Trump wants cars to be "Made in America". But just how American are they these days? DW shows that with the country's three favorite models, only a little over half the final product is actually created domestically.

Intervenants
  • chercheur à l'Institut franco-allemand de Ludwigsburg (Bade-Wurtemberg)
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......