LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Sahra Wagenknecht, épouse d'Oskar Lafontaine, est députée de gauche depuis 2009, et vice-président de "Die Linke" au Bundestag. Elle lance "Aufstehen", un nouveau mouvement de gauche radicale.

Allemagne : un an après les législatives, droite et gauche radicalisées?

10 min
À retrouver dans l'émission

Une ville scindée en deux, une population polarisée et de fortes divisions au sein du gouvernement : un an après les élections fédérales, la crise politique se durcit en Allemagne ; et la question migratoire radicalise les positions.

Sahra Wagenknecht, épouse d'Oskar Lafontaine, est députée de gauche depuis 2009, et vice-président de "Die Linke" au Bundestag. Elle lance "Aufstehen", un nouveau mouvement de gauche radicale.
Sahra Wagenknecht, épouse d'Oskar Lafontaine, est députée de gauche depuis 2009, et vice-président de "Die Linke" au Bundestag. Elle lance "Aufstehen", un nouveau mouvement de gauche radicale. Crédits : ABDULHAMID HOSBAS / ANADOLU AGENCY - AFP

Une partie de la population de Saxe marque un rejet critique absolu de tout ce que font les différents partis au pouvoir, que ce soit du centre-droit ou du centre-gauche, et une tentation pour les solutions simplistes que propose l'extrême droite, qui s'est engoufrée dans cette affaire depuis l'arrivée des réfugiés       Hélène Miard-Delacroix 

Depuis deux semaines, le rejet des migrants et la xénophobie s’expriment ouvertement à Chemnitz troisième ville de Saxe (un Land de l'ancienne Allemagne de l'Est). Les mouvements et partis Pegida et AfD se mêlent aux manifestants pour promouvoir une colère jugée « légitime » selon les termes d’Alexander Gauland, un des fondateurs de l’AfD (un habitant de Chemnitz est mort poignardé le 25 août dans une altercation avec deux migrants). Les violences contre les migrants et l’extrême gauche ont atteint une ampleur inédite.

Le gouvernement fédéral apparaît plus fragile que jamais : hier le Ministre de l’Intérieur bavarois Horst Seehofer déclarait que – en tant que « citoyen » – il « serait bien descendu dans la rue » auprès des manifestants, tandis que la chancelière Merkel dénonçait les «chasses collectives» et l’ «atteinte à l’Etat de droit». La coalition était déjà menacé d’explosion cet été, les fissures persistent et s’élargissent.

Il y a toujours eu dans cette région, même à l'époque de la RDA, une organisation de hooligans néo-nazis qu'on a, d'une certaine façon, tolérée en regardant ailleurs. Depuis 1933, on est passé d'une dictature nazie à une dictature communiste et il y a une difficulté encore aujourd'hui à rentrer dans une démocratie parlementaire "importée" d'Allemagne de l'Ouest.

Cet événement confirme deux tendances directement liées à la politique migratoire en Allemagne. D’une part, la chancelière Angela Merkel fait désormais clairement figure de repoussoir – à la manière de Hillary Clinton en 2016 –  pour une partie de l’électorat conservateur ou de droite. D’autre part, la montée en puissance des mouvements ultra et de l’AfD se poursuit : pour la première fois les sondages d’intentions de vote au niveau national donnent l’AfD devant le SPD (17 % contre 16 %). La gauche affaiblie vient de se fractionner sur sa gauche, avec la création du mouvement Aufstehen («Debout !») qui promeut une politique migratoire plus dure.  

La perspective est déstabilisante pour le gouvernement et le pays, à un mois des élections régionales en Bavière et celle des trois Länder de l’Est (Brandenburg, Saxe, Thuringe) l’été prochain. La polarisation est-elle inéluctable ? 

Le land de Saxe, bastion du parti de la droite radicale "AfD" : carte, scores aux élections et sondages d'opinion
Le land de Saxe, bastion du parti de la droite radicale "AfD" : carte, scores aux élections et sondages d'opinion Crédits : JEAN-MICHEL CORNU, THORSTEN EBERDING - AFP

Pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui:

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Quotas de l'UE pour répartir théoriquement les demandeurs d'asile : quotas, promesses et nombre de personnes effectivement accueillies pour chacun des pays
Quotas de l'UE pour répartir théoriquement les demandeurs d'asile : quotas, promesses et nombre de personnes effectivement accueillies pour chacun des pays Crédits : SOPHIE RAMIS, GILLIAN HANDYSIDE - AFP
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......