LE DIRECT
La une hier du quotidien Ultimas Noticias

Du chavisme au "madurisme" : où est passée la révolution bolivarienne?

10 min
À retrouver dans l'émission

68 % des voix mais 52 % d’abstention et une reconnaissance internationale faible : la réélection de Nicolas Maduro à la présidence du Venezuela était peut-être prévisible mais l’avenir du « madurisme » reste incertain. Que vaut la domination politique sans la révolution bolivarienne ?

La une hier du quotidien Ultimas Noticias
La une hier du quotidien Ultimas Noticias Crédits : Luis ROBAYO - AFP

« Ils m’ont sous-estimé » a déclaré hier Nicolas Maduro à ses partisans : après avoir déjà remporté les élections régionales et les municipales en fin d’année dernière, le Président et son parti le PSUV viennent de marquer leur domination sur la vie politique.

A l’issue de trois années de contestation et de crise, Nicolas Maduro sort donc apparemment renforcé mais sa victoire est fragile : délégitimée par un boycott de l’opposition et 75 % d’impopularité selon un des principaux instituts de sondage (Datanalisis) ; discréditée sur la scène internationale (non reconnue par l’UE, le Groupe de Lima…) ; toujours engluée dans le différend avec les Etats-Unis (qui viennent de prendre de nouvelles sanctions).

Plus encore, ce scrutin – quelle que soit sa régularité – est difficilement transformable en politique sociale comme à l’époque chaviste. Depuis 2015 et la baisse des cours du pétrole (96 % du PIB du pays), le Venezuela s’approche toujours de la rupture économique, 3 millions de ses habitants auraient déjà quitté le pays faute de services de base et de nourriture. Avec la remontée actuelle du baril à $ 80 et une production journalière d’environ 1 500 000 barils, le Venezuela pourrait récolter 44 milliards de dollars en 2018. Il lui reste à payer une dette de 150 milliards, une amende de 2 milliards, et à relancer des services et une économie exsangues.   

L’appauvrissement du pays, l’effondrement de la popularité du président et du PSUV, le resserrement autoritaire : malgré la victoire électorale, le mécanisme est inchangé et le président Maduro reste isolé sur la scène internationale, et de plus en plus dans son pays. « Tous avec Maduro, Loyauté et avenir », défendait le slogan de campagne du président : selon certains observateurs, ces dernières années ont conduit à l’institution d’un « madurisme ». Ce madurisme – c’est-à-dire le PSUV sans Hugo Chavez – est aussi un chavisme privé de révolution bolivarienne. Sans l’adhésion populaire, où conduira-t-il cette révolution ?

Résultats officiels de l'élection présidentielle au Venezuela
Résultats officiels de l'élection présidentielle au Venezuela Crédits : Valentina BRESCHI, Anella RETA, Gustavo IZUS, Nicolas RAMALLO, William ICKES - AFP

@TEnjeux @XXMonde FX Freland  @FXFreland     

Quelques vidéos pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui:

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Données économiques du Venezuela sous l'ère de Nicolas Maduro, comparaison entre 2012 et 2018
Données économiques du Venezuela sous l'ère de Nicolas Maduro, comparaison entre 2012 et 2018 Crédits : Vincent LEFAI, Anella RETA, Gustavo IZUS - AFP
Venezuela
Venezuela Crédits : Vincent LEFAI, Anella RETA, Gustavo IZUS, Nicolas RAMALLO - AFP
Intervenants
  • reporter, journaliste indépendant, ancien correspondant à Caracas pour France 24 et RFI (2008-2012)
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......