LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Armes à sous-munitions

9 min

Armes à sous-munitions
Armes à sous-munitions
Armes à sous-munitions © Radio France par Thierry Garcin **Conférence diplomatique de Dublin sur les armes à sous-munitions. Une interdiction partielle est-elle concevable ?** Les armes à sous-munitions ont été utilisées en nombre dans des théâtres significatifs : par les Etats-Unis, notamment en Irak (2003); par Israël, en particulier au Liban (2006). Ces armes sont fort meurtrières et peuvent blesser grièvement, longtemps après la fin du conflit, puisqu'elles n'explosent pas toutes. Elles sont délivrées par des roquettes, des bombes et des missiles. Elles peuvent interdire des zones entières, enfoncées dans le sable ou invisibles. Elles ont d'ailleurs des parentés avec les mines anti-personnel et mutilent ou tuent de nombreux enfants (60 % des victimes, dit-on). Une campagne mondiale souhaite en interdire l'utilisation contre les civils, mais des puissances (les Etats-Unis) et des anciens ou actuels belligérants se refusent énergiquement à s'engager. Néanmoins, des conférences se sont déjà tenues (Pérou, 2007...), des déclarations ont sensibilisé les Etats et les opinions publiques (celle d'Oslo, signée par 46 Etats), des campagnes d'information se sont déroulées (Handicap international, Amnesty international...), des rapports parlementaires ont été publiés (sénat français, 2006).
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......