LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Donald Trump et Jair Bolsonaro, à l'entrée de la Maison Blanche hier

Brésil - Etats-Unis : convergence ou allégeance ?

10 min
À retrouver dans l'émission

Pour sa première visite à l'étranger, Jair Bolsonaro a choisi les Etats-Unis. C'est la première fois qu'il a rencontré Donald Trump : outre l'affinité idéologique ils ont annoncé un rapprochement stratégique inédit. Le Brésil se range franchement au côté de Washington : un pari risqué ?

Donald Trump et Jair Bolsonaro, à l'entrée de la Maison Blanche hier
Donald Trump et Jair Bolsonaro, à l'entrée de la Maison Blanche hier Crédits : JIM WATSON - AFP

Ce mardi 19 mars, le président du Brésil Jair Bolsonaro a rencontré Donald Trump lors de sa première visite aux Etats-Unis depuis son investiture le 1er janvier. Il y a été question d'une alliance conservatrice, d'un renforcement des relations économiques entre les deux pays et d'une augmentation de la pression sur le Venezuela. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bolsonaro, un allié utile et manipulé par Trump ?

C'est une rencontre de deux dirigeants des deux plus grands pays du continent américain. Ils s'admirent mutuellement et Donald Trump envisage même de le désigner "comme étant un allié majeur hors Otan ou, peut-être, un allié majeur dans le cadre de l'Otan". 

Écouter
59 sec
Si le Brésil entre à l'Otan, les Etats-Unis auront un vrai gain géopolitique car cela impliquerait un alignement de Brasilia aux intérêts stratégiques et militaires américains

Lundi 18 mars, le président Bolsonaro a signé un accord pour autoriser les entreprises américaines à lancer de satellites du centre spatial d’Alcantara, dans l’Etat septentrional de Maranhão. Cette décision chargée de symboles pourrait déplaire au Congrès brésilien qui verrait cela comme une menace pour la souveraineté stratégique et militaire de Brasilia.

Pour l'heure, la Colombie est le seul pays latino-américain à avoir rejoint en 2018 l'Otan en tant que "partenaire mondial", c'est-à-dire qu'elle ne prend pas nécessairement part aux actions militaires.

On est dans une période de tradition longue où le Brésil retourne dans sa position d'allié assumé des Etats-Unis. Tout ce qui a été discuté à Washington a beaucoup à voir avec le réalignement du Brésil vers les Etats-Unis et une forme de désarrimage progressif du partenariat avec la Chine. Christophe Ventura

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Accompagné de six ministres, notamment ceux des Affaires étrangères, de l'Economie, la Justice et la Sécurité, le "Trump des tropiques" cherche à établir un pacte idéologique ultraconservateur avec les Etats-Unis mais aussi un traité commercial bilatéral, au détriment de la Chine, actuel premier partenaire commercial depuis 2010. Mais les tarifs douaniers sur l'éthanol et la viande, deux produits d'exportation majeurs du Brésil, n'ont pas été revus à la baisse par Washington.

Jair Bolsonaro se réjouit du soutien apporté par Washington à la candidature du Brésil à l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).

Le Brésil dirige actuellement l'OMC, l'idée des Etats-Unis c'est de pousser une réforme au sein de l'organisation qui consiste à enlever le statut de pays en développement pour un certain nombre de pays, en particulier la Chine et l'Inde. Christophe Ventura

Les deux chefs d'Etat partagent de nombreux points communs : nationalistes, ils critiquent avec force le multilatéralisme, le socialisme, l'accord de Paris sur le climat et défendent l'autoritarisme et un pro-américanisme combatif vis-à-vis de Pékin.

Sur FoxNews, en amont de la rencontre avec Donald Trump, Jair Bolsonaro a affirmé vouloir rendre au Brésil sa grandeur pour copier le président américain : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......