LE DIRECT

Burkina-Faso. Les premières leçons politiques et régionales de la chute du président Compaoré

12 min
À retrouver dans l'émission

RTB Canal-Arc-en-Ciel
RTB Canal-Arc-en-Ciel

La transition en cours, qui devrait aboutir à des élections en novembre 2015, présente des caractéristiques originales, qui restent à confirmer.

Un processus rapide, décomposé, sans violence mais dépendant de l’institution militaire : on a eu droit au surgissement immédiat et consécutif de deux gradés, après le départ précipité du président Compaoré. De plus, l’affaire a été en partie africanisée. De fait, on a assisté à la médiation de pays d’Afrique subsaharienne, alors même que le Burkina Faso était lui-même réputé pour ses bons offices sur le continent africain.

Un diplomate de 72 ans, blanchi sous le harnois de l’ancien régime, Michel Kafando, est devenu président par intérim, choisi par un collège composite de 23 membres. L’homme fort de l’armée s’est aussitôt retrouvé premier ministre.

Quel regard porté sur cette évolution apparemment contrôlée ?

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......