LE DIRECT
Greta Thunberg à la COP25 à Madrid, le 11 décembre 2019

Climat : géopolitique de l’impuissance

16 min
À retrouver dans l'émission

La Cop25 s'est achevée le 15 décembre à Madrid par un échec. Pas d'accord sur le marché mondial du carbone, pas d'engagement des grands pays pollueurs à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Ces grandes réunions internationales sont-elles encore adaptées face à l'urgence climatique ?

Greta Thunberg à la COP25 à Madrid, le 11 décembre 2019
Greta Thunberg à la COP25 à Madrid, le 11 décembre 2019 Crédits : CRISTINA QUICLER - AFP

La 25ème conférence des Nations Unies sur le climat s’est achevée le 15 décembre dernier par un échec. Certes cette Cop n’avait pas été annoncée comme un événement majeur à même de redonner de la vigueur à la lutte mondiale contre le réchauffement. Mais elle a tout de même déçu tous les observateurs en illustrant une nouvelle fois la désunion de la communauté internationale à l’heure de prendre des engagements précis.

A tel point que la question est désormais posée : ces grandes négociations internationales, les Cop, sont-elles encore un « format » adapté face à l’urgence climatique ? Comment comprendre l’inaction de la plupart des grands pays émetteurs de gaz à effet de serre ? Quels sont les ressorts géopolitiques de cette non-gouvernance climatique ?

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......