LE DIRECT

Colombie. Les négociations annoncées entre le pouvoir et les FARC constituent-elles un tournant définitif ?

12 min
À retrouver dans l'émission

farc
farc

La guérilla, née en 1964, tient une portion de territoire (9 000 combattants, le double il y a dix ans). C’est la plus ancienne d’Amérique latine.

Rappel des précédentes négociations, enlisées ou avortées (c’est la quatrième tentative en trente ans).

Dans quel contexte se situe l’annonce conjuguée par le pouvoir et par les FARC de négociations, précédées de longs pourparlers et que le président Santos (ancien ministre de la défense) veut rapides.

A noter que son prédécesseur, le président Uribe, les dénonce vigoureusement, qu’elles débuteront en octobre en Norvège (plus tard, à Cuba) et qu’elles seront placées sous les auspices du Venezuela et du Chili.

Quelles sont les raisons profondes des deux parties ? Est-on dans la phase historique d’un processus de paix définitif ?

Quel cadre de négociation (« pas de démilitarisation ni d’arrêt des opérations militaires », a annoncé le président Santos) ? Une paix des braves est-elle possible, à condition que chaque camp musèle ses extrémistes ? Quelles conséquences sur l’armée, les paramilitaires, les guérilleros (politiques d’insertion…), le traitement judiciaire des uns et des autres ?

Daniel Pécaut est spécialiste de la Colombie et directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......