LE DIRECT

Conflits. Besoins des pays riches en minerais rares et guerres en Afrique

13 min
À retrouver dans l'émission

Minerais de sang, les esclaves du monde moderne
Minerais de sang, les esclaves du monde moderne

Il y une quinzaine d’années, les géographes avaient superposé la cartedes conflits armés en Afrique à celle des ressources minérales et des matièrespremières (ou à celle de la pénurie alimentaire et des famines).

La relation étaitsaisissante, et l’on se rappelle le cas de la guerre civile d’Angola (1975-2002)où pétrole d’un côté, diamants de l’autre, expliquaient en partie la violence etla durée des combats. On pourrait aussi citer le cas de la guerre civile en SierraLeone.

Des ouvrages sur la « gemmocratie » ont d’ailleurs commenté cet état defait.Les minerais, surtout les minerais rares (ou stratégiques) si importantspour les techniques de pointe et la fabrication de produits de la vie quotidienne(téléphones portables, ordinateurs…), sont devenus un véritable acteur de lagéopolitique mondiale et de la polémologie.

Dès lors, y a-t-il adéquation entre lasécurisation des approvisionnements par les pays riches et l’insécurité enAfrique ?

Si oui, pourquoi et comment ?

Et avec quelles conséquences pour lesystème international ?

Apoli Bertrand Kameni est chercheur en science politique (Strasbourg)

Intervenants
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......