LE DIRECT
Des partisans du Parti pour la démocratie et le progrès social (UDPS) pleurent la mort violente de leur président Etienne Tshiseked, plusieurs fois ministre, puis héro de l'opposition congolaise de 1980 jusqu'à son décès en février 2017

Congo-Kinshasa. Incertitudes politiques et forces de maintien de la paix

9 min
À retrouver dans l'émission

À de nombreux points de vue, la RDC (autant dire le Congo-Kinshasa, pour le distinguer du Congo-Brazza), est un pays exceptionnel en Afrique centrale. Plus de quatre fois grand comme la France, il est peuplé de 74 millions, voire nettement plus. Son unité à venir a toujours été mise en doute.

Des partisans du Parti pour la démocratie et le progrès social (UDPS) pleurent la mort violente de leur président Etienne Tshiseked, plusieurs fois ministre, puis héro de l'opposition congolaise de 1980 jusqu'à son décès en février 2017
Des partisans du Parti pour la démocratie et le progrès social (UDPS) pleurent la mort violente de leur président Etienne Tshiseked, plusieurs fois ministre, puis héro de l'opposition congolaise de 1980 jusqu'à son décès en février 2017 Crédits : Junior KANNAH - AFP

Sur le plan géopolitique, c’est un cas d’école : un fleuve structurant mais peu navigable ; une capitale totalement excentrée ; des mouvements historiquement sécessionnistes à l’est et au sud ; des voisins fréquemment envahissants (à commencer par les groupes dépendant du Rwanda). Sur le plan politique, c’est plus que la tradition, c’est la règle de l’homme fort (Mobutu, Kabila père, Kabila fils), avec un fonctionnement tour à tour brutal et byzantin. Sur le plan économique, c’est un « scandale géologique », tant le pays est riche de minerais.

Aujourd’hui, que cherche le régime, qui se succède à lui-même dans la plus grande confusion institutionnelle ? Peut-on craindre de nouveaux spasmes meurtriers ? L’ONU est bien présente, mais comment et pourquoi, avec quels résultats et dans quelles limites ? La RDC est-elle vouée au désordre chronique ? (Th. G.)

Etienne Tshisekedi, l'opposant historique au régime de Joseph Kabila et de ses prédécesseurs, s'exprimait librement dans un entretien qu'il avait accordé à France 24. Après être tombé malade dans son pays, il fut rapatrié en urgence par les autorités de son pays de naissance, à Bruxelles, où il est mort durant son hospitalisation. Plus de trois mois après son décès, le corps d'Étienne Tshisekedi n'a toujours pas pu être rapatrié vers son pays pour y être enterré, en raison des blocages imposés par la régime au pouvoir.

Un très riche document réalisé par la télévision publique RTBF, composé d'archives radiophoniques, télévisées et cinématographiques, retraçant le moment historique où la RDC s'appelait le Zaïre :

Un autre document réalisé par la télévision publique RTBF fait le récit des années qui ont suivi la mort de Laurent-Désiré Kabila qui prit le pouvoir en 1997 par le biais d'un coup d'état militaire et fut assassiné en 2001 :

Au Congo, une troupe de jeunes comédiens s'attache à apporter de la joie dans les moments tragiques de la vie congolaise, comme le raconte ce reportage de la rédaction de la BBC :

La rédaction de la chaîne publique France 24 nous livre de courtes pastillés sur des initiatives congolaises remarquables :

Intervenants
  • chercheur à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM)
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......