LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Michal Kurtyka, président de la COP 24, célèbre la cérémonie de clôture, samedi soir à Katowice

COP24 : l'objectif est-il manqué ?

11 min
À retrouver dans l'émission

Trop de dirigeants absents ou réticents : l'accord trouvé in extremis à la COP24 se borne à réitérer les engagements de l'Accord de Paris. Malgré des règles de transparence attendues, les 196 Etats n'ont pas suivi l'avertissement scientifique pour maintenir le réchauffement sous 1,5°C d'ici 2100.

Michal Kurtyka, président de la COP 24, célèbre la cérémonie de clôture, samedi soir à Katowice
Michal Kurtyka, président de la COP 24, célèbre la cérémonie de clôture, samedi soir à Katowice Crédits : JANEK SKARZYNSKI - AFP

Aujourd'hui encore, les COP sont processus important parce-que ça reste le seul rendez-vous mondial où les états peuvent négocier, discuter, faire évoluer leurs positions. Mais maintenant on a besoin d'avantage d'un processus parallèle, qui s'est développé il y a quelques années, avec un développement de plus en plus important d'acteurs non-étatiques. Malheureusement, il faut que cela fonctionne en binôme, et qu'un camp tire l’autre vers le haut !       Bastien Alex, responsable du programme Climat, Énergie et Sécurité à l'IRIS

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le problème, c'est quand on a un camp qui tire seul vers le haut et que l'autre ne suit pas derrière. On peut avoir des phénomènes de stagnation, voire de régression. Donc, les COP restent le rendez-vous crucial, parce-que malheureusement on n'a pas d’autre système de négociation. Mais il ne faut pas qu'il y ait de perte de vitesse d'une des composantes de cette dynamique. C'est le souci qu'on a aujourd'hui : on ne peut pas se reposer uniquement sur ces acteurs non-étatiques...        Bastien Alex, responsable du programme Climat, Énergie et Sécurité à l'IRIS

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Il faut maintenant que les états soient à la hauteur de leurs engagements faits à la COP 21. On risque au mieux une stagnation,  au pire une régression, et on sait déjà que rien que la stagnation est un problème.        Bastien Alex, responsable du programme Climat, Énergie et Sécurité à l'IRIS

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le rapport du GIEC demandait à ce qu'on se place sur une trajectoire à 2,5° : les efforts sont énormes pour y parvenir avant 2040. Si on ne prend pas cette direction là, on va vers un monde à 3,2° et ça ne sera pas du tout la même affaire !       Bastien Alex, responsable du programme Climat, Énergie et Sécurité à l'IRIS

Emissions annuelles de carbone dans le monde, par type d'énergie fossile et principaux pays pollueurs
Emissions annuelles de carbone dans le monde, par type d'énergie fossile et principaux pays pollueurs Crédits : SIMON MALFATTO, SOPHIE RAMIS, SABRINA BLANCHARD - AFP

..

Cartes mondiales des émissions de dioxyde de carbone en 2016, exprimées en millions de tonnes et en tonnes par habitant, selon le Global Carbon Project
Cartes mondiales des émissions de dioxyde de carbone en 2016, exprimées en millions de tonnes et en tonnes par habitant, selon le Global Carbon Project Crédits : SIMON MALFATTO, SOPHIE RAMIS - AFP
Intervenants
  • chercheur et responsable du programme Climat, Énergie et Sécurité à l'IRIS
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......