LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Corée du Nord. La mort de Kim Jong Il modifie-t-elle le fonctionnement du régime ?

12 min
À retrouver dans l'émission

Chaque fois qu’on parle de la Corée du Nord, on répète à satiété les mêmes choses. On aurait pu poser les mêmes questions (ou presque) à la mort de Kim Il Sung (1994).Chaque fois qu’on parle de la Corée du Nord, on répète à satiété les mêmes choses. On aurait pu poser les mêmes questions (ou presque) à la mort de Kim Il Sung (1994).

--Pourquoi ce royaume ermite (pourtant moitié d’un peuple divisé depuis 1953) s’immole-t-il dans une réclusion assassine à lui-même, au nom d’une idéologie qui n’en est plus une (c’est un royaume rouge dynastique) et à laquelle personne ne croit, encore moins le pouvoir ?

--Quels rapports entres les clans régimistes, le parti et l’armée ?

--La société nord-coréenne, trépanée par bientôt soixante ans d’obscurantisme, existe-t-elle ?

--Comment le jeune homme, Kim Jong Un, fils de son père et petit-fils de son grand-père, en train de devenir président par héritage mais après avoir été nommé général quatre étoiles à l’âge de 27 ans, est-il circonvenu par sa famille ? Quelles tractations shakespeariennes dans les coulisses ?

--Quelles conséquences, surtout, pour le peuple coréen, martyr ? De fait, il aura été occupé par le Japon dès 1910 et aura été l’otage des rapports Est-Ouest pendant la guerre de 1950 à 1953, à la suite de laquelle la partition aura finalement arrangé tout le monde durant de bien longues décennies.

Bref, la division de la Corée n’est-elle pas un alibi confortable pour les puissances régionales et les autres ?

Pierre Rigoulot est directeur de l'Institut d'Histoire Sociale

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......