LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le premier ministre italien Giuseppe Conte lors d'un sommet européen à Bruxelles, le 18 juillet 2020

Que va faire l'Italie de l'aide européenne ?

10 min
À retrouver dans l'émission

Alors que se tiennent des élections régionales notamment en Toscane ainsi qu'un referendum sur la diminution du nombre de parlementaires, quels seront les effets politiques de l'aide européenne obtenue par Giuseppe Conte pour redresser l'économie et mieux répartir l'accueil des migrants?

Le premier ministre italien Giuseppe Conte lors d'un sommet européen à Bruxelles, le 18 juillet 2020
Le premier ministre italien Giuseppe Conte lors d'un sommet européen à Bruxelles, le 18 juillet 2020 Crédits : OLIVIER MATTHYS - AFP

L’Italie a été en juillet le premier pays bénéficiaire du plan de relance européen de 750 milliards d’euros, basé sur une dette commune, pour faire face à la crise sanitaire… 

L’Italie qui va aussi pouvoir partager un peu l’effort d’accueil des migrants puisque la Commission européenne a annoncé vendredi vouloir abolir les accords de Dublin, qui ont permis à beaucoup de pays de se dédouaner à bon compte de leur manque de solidarité.

L’Italie de Giuseppe Conte semble donc se relever petit à petit, et l’on verra si les premiers effets s’en font ressentir dans les urnes puisqu’ont lieu depuis hier et aujourd’hui encore des élections régionales en Toscane, dans les Pouilles, en Campanie Vénétie et Ligurie

En même temps qu’un référendum national sur la réduction du nombre de parlementaires, promesse du Mouvement Cinq Etoiles pour remettre en cause un vieux système décrédibilisé.

On verra le détail du plan de relance tel qu'il sera soumis à l'Union européenne. En Italie aussi, il y a une certaine autonomie régionale donc il faudra voir comment les aides européennes vont être effectivement réparties. Evidemment, cela suscite des discussions très animées en Italie actuellement. Qu'est ce qu'on va faire de cet argent? Comment va-t-on l'utiliser, le distribuer? Évidemment, les partis politiques et les différents mouvements sont partie prenante de tout cela. Et on a un peu l'impression d'être devant celui qui a gagné la lutte à la loterie et qui ne sait pas comment faire. En réalité, cet argent n'est pas encore alloué. L'Italie aura-t-elle droit aussi à un dégagement de fonds sans condition?     Ludmila Acone

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......