LE DIRECT
Le Premier ministre Boïko Borisov à Bruxelles, lors d'un Sommet européen en décembre 2020.

Pourquoi la Bulgarie est-elle sortie de nos radars ?

11 min
À retrouver dans l'émission

Boïko Borissov, Premier ministre bulgare, a été parmi les premiers à ériger un "mur" contre les migrants, et à gouverner avec l'extrême-droite raciste. Pourtant, il s'est fait oublier de l'Union européenne, du PPE... Entretien avec Jean-Arnault Dérens, rédacteur en chef du courrier des Balkans.

Le Premier ministre Boïko Borisov à Bruxelles, lors d'un Sommet européen en décembre 2020.
Le Premier ministre Boïko Borisov à Bruxelles, lors d'un Sommet européen en décembre 2020. Crédits : JOHN THYS - AFP

La Bulgarie vote dimanche pour des élections législatives. Quelques jours avant le scrutin, est tombé un réseau d’espions russes, traqué par le pouvoir en place qui n’est pas du tout pro-Kremlin, dans ce pays qui fut l’un des plus intégrés à l’URSS.

Six personnes en tout ont été arrêtées en début de semaine, le parquet les accuse d’avoir transmis « des informations classifiées » à Moscou par l’intermédiaire de l’ambassade russe à Sofia. L’une des espionnes une russo-bulgare soutient avoir fait des allées et venues à l’ambassade pour régler des questions de retraite… On ne sait pas exactement quels documents ont pu être volatilisés, ce réseau cherchait des informations sur le Proche-Orient, l’Irak, le Haut-Karabakh, la Biélorussie.

Le Premier ministre Boïko Borissov a prévenu la Russie qu’elle n’avait pas intérêt à recommencer, soutenu en cela par les Etats-Unis, qui se disent « aux côtés des Bulgares ». Voilà l’ambiance à deux jours des législatives...

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......