LE DIRECT

Energies. La baisse nette et durable du cours du baril: les gagnants et les perdants

11 min
À retrouver dans l'émission

Petronas cuts capex - Business News
Petronas cuts capex - Business News

__La récente décision séoudienne de ne pas réduire sa production de pétrole a fait soudainement baisser le prix du baril, touchant de plein fouet la Russie (déjà frappée par les sanctions occidentales dans l’affaire ukrainienne), l’Iran (affaibli par des trains de sanctions) et les États-Unis.

Ces derniers, certes, sont en passe de devenir le premier producteur de pétrole (grâce au pétrole de schiste), et seront le premier exportateur à la fin de la décennie 2020, selon l’Agence internationale de l’énergie. Mais leur pétrole et leur gaz de schiste ne sont intéressants à exploiter qu’en fonction d’un prix du baril haut.

Comment résistent les pays du Golfe, quel est le rôle de l’OPEP, surtout qui profite de cette baisse et qui en souffre le plus ?

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......