LE DIRECT

Espagne. Les risques de fragmentation vus de Madrid

13 min
À retrouver dans l'émission

idiomas espana
idiomas espana

La nouvelle constitution espagnole avait vu grand, en posant les fondations de la nouvelle démocratie, trois ans après la mort de Franco.

Notamment, sur le plan régional en créant de nombreuses provinces, dont les dénominations, les statuts, les pouvoirs allaient être bien vite différentiés.

Au point qu’on parle couramment, pour l’Espagne actuelle, d’un système quasi fédéral mais inégalitaire.

On connaît les revendications indépendantistes basques, mais la Catalogne ne pense qu’à sa souveraineté « chaque matin en se rasant », au point qu’elle a été accusée naguère de vouloir promouvoir des lois liberticides. Un référendum informel a également été organisé en 2009 par les nationalistes un autre pourrait être convoqué en 2014, portant sur l’indépendance.

Quelle marge de manœuvre pour Madrid, dans un double contexte économique et social délabré voire effondré ? Et quelles conséquences pour l’unité du pays ?

Mathieu Petithomme est spécialiste de la question minoritaire en Espagne et maître de conférences à Besançon

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......