LE DIRECT

Espagne. Régionales en Catalogne : le dossier du séparatisme

8 min
À retrouver dans l'émission

Le séparatisme de la Catalogne n’est pas chose nouvelle, non plus celui du Pays basque espagnol. Il y a un an, le référendum écossais avait calmé les ardeurs sécessionnistes des Catalans, dont la province est habitée par nombre d’Espagnols non catalans. Dans ce contexte, analyse des résultats des élections régionales.
Les séparatismes régionalistes en Europe ont largement profité depuis un quart de siècle de l’idéologie fédéraliste, Bruxelles affaiblissant les pouvoirs centraux pour favoriser les pouvoirs politiques des régions, l’Espagne ayant d’ailleurs mis en œuvre depuis 1978 une structure provinciale semi-fédéraliste.

Or, un État fédéral européen n’est plus imaginable à horizon humain. Au contraire, quelqu’un (mais qui ?) a bien dit que l’Europe « se détricotait » : le modèle de l’Union européenne (UE) tel que voulu par le traité de Maastricht n’est plus pertinent depuis des années. La crise économique, la question grecque, les nouvelles ambitions de l’Allemagne, le dossier des réfugiés illustrent cet affaiblissement durable de l’UE.

La Catalogne indépendante ne serait donc pas un état fédéré de l’État européen. Les fédéralistes doctrinaires semblent avoir joué aux apprentis sorciers. Du coup, cette fragmentation communautaire annonce-t-elle d’autres démembrements, dont on aurait tort de se féliciter ?

coalition of Catalan Pro-independence parties and civil societies "Junts pel si" in Barcelona
coalition of Catalan Pro-independence parties and civil societies "Junts pel si" in Barcelona Crédits : Reuters

Au Québec , toujours attentif aux nombreuses fibres indépendantistes qui se réveillent en Europe, on revient sur les causes historiques de cette élection catalane d’hier : le 11 septembre 1714, les troupes espagnoles marchent dans Barcelone et intègrent de force la Catalogne dans le royaume de la couronne espagnole.

Il existe d’ailleurs, dans l’état francophone du Canada, un mouvement de soutien l’indépendance de la Catalogne et de l’Ecosse, dont on peut consulter l’activisme sur leur page Facebook : « Soutenons l'Écosse et la Catalogne dans leur marche pour l'indépendance nationale. Un geste de solidarité internationale. »

En Ecosse , on suit avec encore plus d’attention les progrès de la coalition indépendantiste catalane. Le parti nationaliste écossais appelle le gouvernement espagnol à autoriser un referendum populaire sur la question (Ici en langue originale anglaise).

Le député Alyn Smith, qui siège à Bruxelles au parlement européen, considère d’ores-et-déjà la Catalogne comme une nation qui dispose du droit de choisir (ici en langue originale anglaise).

Et le leader du SNP, qui est également ministre, a souligné lundi dernier dans un think thank bruxellois que les républicains catalans se disent prêts à se détacher de l’Espagne en mars 2017 et d’approuver entretemps leur nouvelle constitution (ici en langue originale anglaise).

En Angleterre , le ton est bien différent. David Cameron s'est personnellement immiscé dans le débat politique espagnol, prévenant les Catalans qu'en cas de sécession leur nouvel Etat serait exclu d'office de l'Union Européenne et serait en bout de queue des candidats à l'adhésion, une procédure fastidieuse qui pourrait, du coup, prendre des décennies.

Enfin, en Flandre , les indépendantistes républicains flamands expriment de leur côté les rêves les plus fous dans le cas d’une victoire catalane. Ils observent la manœuvre politique, telle qu’elle se passe en Catalogne. Tous les partisans de l'indépendance ont mis leurs différences idéologiques de côté et ont ainsi réussi à constituer un impressionnant front catalan. C’est seulement mi-juillet que les indépendantistes se sont tous mis d'accord pour organiser des élections plébiscitaires. D'un point de vue purement institutionnel, il s'agit simplement d'une élection anticipée du parlement catalan. Mais si le camp du « Si » atteint la majorité absolue au parlement catalan, elle proclamera l'indépendance catalane. De cette façon les élections régionales d'hier se sont transformées en un pur référendum déguisé.

juntspelsi.cat
juntspelsi.cat
Intervenants
  • chercheur, Maître de conferences à l'université Toulouse Capitole
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......