LE DIRECT
Warren Christopher, Francois Mitterand, Helmut Kohl, John Major et Eberhard Diepgen, à Berlin en 1994

Europe. L’alternance entre grands partis de droite et de gauche est-elle terminée ?

10 min
À retrouver dans l'émission

Dans un certain nombre de pays européens, petits ou grands, l’alternance entre grands partis de droite et grands partis de gauche, s’appuyant sur de petits partis d’appoint, était chose coutumière. On pensait même que ce mouvement de balancier allait se répéter à la longue sur le continent.

Warren Christopher, Francois Mitterand, Helmut Kohl, John Major et Eberhard Diepgen, à Berlin en 1994
Warren Christopher, Francois Mitterand, Helmut Kohl, John Major et Eberhard Diepgen, à Berlin en 1994 Crédits : ANDREAS ALTWEIN / DPA - AFP

Pourtant, la réalité est plutôt différente, près d’une trentaine d’années après la chute du mur de Berlin, c’est-à-dire entre autres après la fin du communisme dans les pays satellites.

En effet, si l’on s’en réfère à quelques grands pays, une rapide approche socio-politique révèle des situations plus complexes qu’il n’y paraît.

Le Royaume-Uni enregistre un profond affaiblissement du parti travailliste, tandis que l’UKIP (qui a gagné son pari du Brexit) a déstabilisé le parti conservateur. En Allemagne, il s’agit depuis 2005 (avec une interruption) de gouvernements de coalition obligés par les résultats des élections, les alliances étant encore plus compliquées à l’échelle des Länder. En Italie, l’histoire récente avait prouvé l’importance sociologique du « compromis historique » entre démocratie chrétienne et parti communiste (encore un cas particulier !) et le paysage politique actuel est très contrasté, voire instable. En Espagne, durant les décennies suivant la mort de Franco, familles du centre, de droite et de gauche ont alterné, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui, des mouvements dits de la société civile (« Les indignés », par exemple) ayant compliqué les équilibres partisans. En Europe du nord et en Europe centrale, des partis d’extrême-droite modifient souvent la donne électorale.

Bref, ce qui l’emporte pour l’heure, c’est la grande diversité des évolutions politiques. (Th. G.)

_________________________________________________________________________________________

.En vidéo, un cocktail résolument subjectif de quelques figures actuelles de dirigeants politiques européens

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......