LE DIRECT
Des Vénézuéliens à Cúcuta, chef-lieu du département du Nord de Santander, dans le nord-est de la Colombie, après avoir traversé le pont Simón-Bolívar,

Exode des Vénézuéliens, quel impact sur l'Amérique latine ?

10 min
À retrouver dans l'émission

Trois pays d’Amérique Latine ont demandé hier une aide internationale pour accueillir les réfugiés du Venezuela : « un stade de crise » d’une ampleur comparable à la Méditerranée estimait l’OIM il y a une semaine.

Des Vénézuéliens à Cúcuta, chef-lieu du département du Nord de Santander, dans le nord-est de la Colombie, après avoir traversé le pont Simón-Bolívar,
Des Vénézuéliens à Cúcuta, chef-lieu du département du Nord de Santander, dans le nord-est de la Colombie, après avoir traversé le pont Simón-Bolívar, Crédits : LUIS ACOSTA - AFP

Les gouvernements latino-américains essaient d’apporter des réponses coordonnées pour éviter qu’émerge une sorte de chaos qui gagnerait tout le continent.          Gaspard Estrada

1  600 000 personnes ont quitté le Venezuela depuis 2015. L’exode d’abord économique s’est amplifié avec la crise politique de 2017. Il a atteint une ampleur inégalée cet été : 5000 personnes par jour ont pu passer la frontière avec la Colombie avant l’été, entre 500 et 700 par jour à la frontière nord-brésilienne la semaine dernière.

Les 4 principaux pays d’accueil voisins – Colombie, Equateur, Pérou (où se tenait la réunion) et Brésil sont sous pression. Les premiers ont pris des mesures de restriction (demande de passeport) et face aux violences xénophobes au Brésil (des réfugiés chassés du pays par la population), le président Michel Temer a décrété mercredi l’envoi de l’armée. Pour lui la crise «menace l’harmonie de quasiment tout le continent».

Les gouvernements sont pris par une sorte de panique. Ils ont pris conscience qu’il s’agit d’un enjeu structurel. Il y a des tensions parce que ces migrants demandant tout, vu qu’ils n’ont rien.        Gaspard Estrada

Le contexte diplomatique reste tendu : le Venezuela s’est isolé et les deux principales organisations économiques régionales (Alba et Unasur) ont déjà enregistré des défections (ou vont le subir, de l’Equateur, de la Colombie). Cette situation pourrait aussi peser sur l’économie du sous-continent et le FMI a revu la croissance de la zone à la baisse. Jusqu’ici, l’aide internationale des Etats-Unis et de l’UE est de plus de 60 millions de dollars, mais les pays d’accueil réunis à Lima demandent aussi la participation du Pnud (ONU).

Depuis 1999, plus de 10 % des vénézuéliens ont quitté leur pays. La crise est inédite à l’échelle régionale, l’exode actuel a de loin dépassé celui des cubains de 1959 et il touche toutes les couches de la population. Si l’hémorragie démographique se poursuit, pourrait-elle menacer l’intégration régionale ?

Carte des routes migratoires et des principaux pays d'accueil des Vénézueliens en Amérique latine
Carte des routes migratoires et des principaux pays d'accueil des Vénézueliens en Amérique latine Crédits : VALENTINA BRESCHI, ANELLA RETA - AFP
Evolution du nombre de Vénézueliens vivant à l'étranger depuis 2005 et carte des principaux pays d'accueil
Evolution du nombre de Vénézueliens vivant à l'étranger depuis 2005 et carte des principaux pays d'accueil Crédits : ANELLA RETA, NICOLAS RAMALLO - AFP

@TEnjeux @XXMonde Gaspard Estrada @Gaspard_Estrada 

Machiste, homophobe et raciste, le «Trump brésilien» cartonne. Jair Bolsonaro, député d’extrême droite nostalgique de la dictature, rêve de la présidence. - ARTICLE PUBLIE PAR LA TRIBUNE DE GENEVE

Pour éclairer en images le thème d'aujourd'hui:

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • directeur exécutif de l'OPALC, l’Observatoire politique de l'Amérique latine et des Caraïbes - Sciences Po.
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......