LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France. Les buts et les moyens militaires de Paris en Afrique, au regard des conflits malien et centrafricain

11 min
À retrouver dans l'émission

Serval
Serval

Dès la fin des années 70, la France a multiplié les actions militaires à l’extérieur, surtout en Afrique, en mer Rouge, dans le Golfe, dans l’océan Indien aussi, sans parler des participations aux grandes guerres de coalition (type guerre du Golfe).

Récemment, après une période de moindre intensité (même si l’on compte l’intervention en Côte d’Ivoire), on a relevé les interventions en Libye (2011), au Mali (2013) et en RCA (2013).

Dès lors, par-delà les buts affichés, les résultats obtenus, les couvertures juridiques (avec ou sans mandat ONU), se posent de nombreuses questions. Entre autres, celle des moyens.

A-t-on vraiment les moyens de telles opérations, souvent lourdes, souvent longues, souvent concomitantes, par définition dangereuses ?

Que représentent-elles financièrement, bon an mal an ? Comment prépositionner au mieux les forces ?

Peuvent-elles être vraiment épaulées par des forces africaines, que l’on dit mal formées, mal équipées, hétéroclites ? Et pourquoi les partenaires européens rechignent-ils ostensiblement à contribuer à l’effort français ?

Frédéric Charillon est professeur à l’université d’Auvergne et directeur de l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM)

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......