LE DIRECT

Iran-Israël. La relation bilatérale vue de Téhéran

12 min
À retrouver dans l'émission

Mohammad-Reza Djalili
Mohammad-Reza Djalili

D’abord, il faut rappeler qu’Israël avait attaqué des sites pré-nucléaires en Irak en 1981, ce qui n’avait d’ailleurs pas empêché la poursuite de la prolifération, comme on a pu s’en apercevoir après la guerre du Golfe (1991).

L’État hébreu avait également livré un raid aérien contre des installations syriennes en 2007. Mentionnons encore que les États-Unis de Bush fils avaient officiellement et à plusieurs reprises condamné d’avance toute attaque israélienne contre l’Iran.

On sait aussi que les relations entre le gouvernement israélien et la présidence Obama sur des dossiers clés et sensibles sont plus que mauvaises, depuis des années.

De fait, une attaque israélienne sur l’Iran serait de grande conséquence, non seulement sur la relation bilatérale mais pour l’ensemble de la région, compte tenu notamment du contexte actuel dans les pays arabes.

Mais que dire de la perception iranienne de ce dossier, de la marge de manœuvre diplomatique et de la logique de Téhéran, de sa relation avec les principaux pays arabes du Proche- et du Moyen-Orient ?

Mohammad-Reza Djalili est professeur émérite à l’Institut de hautes études internationales de Genève

Intervenants
  • professeur émérite à l’Institut de hautes études internationales et du développement de Genève
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......