LE DIRECT

Italie. Les premiers enseignements des législatives

12 min
À retrouver dans l'émission

THE ECONOMIST
THE ECONOMIST

Rappel des règles du jeu : le système électoral, issu de la réforme de 2005, est réputé mauvais, son auteur le traite même de « cochonnerie ».

Il était d’ailleurs prévu pour être provisoire, sous Berlusconi.

Il s’agit de listes bloquées à la chambre des députés (on choisit donc un parti), la coalition arrivée en tête recevant une prime majoritaire lui permettant d’occuper 55 % des 630 sièges.

Le sénat est organisé sur une base régionale, la prime majoritaire favorisant les régions les plus peuplées, la plupart de droite (l’écart maximal des sièges allant de 7 à 30).

L’important est de bénéficier de la majorité dans les deux chambres.

Parallèlement, deux projets toujours reportés : la réduction du nombre des parlementaires et celle des régions.

Quelle participation ? Quels thèmes de campagne ? Quelle analyse provisoire des résultats ?

Pierre Musso est professeur à Rennes 2 et spécialiste de l’Italie

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......